uns prix mondiaux des produits alimentaires en baisse pour un cinquième mois consécutif (FAO)

Selon le baromètre des prix mondiaux des denrées alimentaires de la FAO, lépreux cours de la plupart des produits de référence ont baissé en août. L’indice des prix des produits alimentaires enregistre un recul de 1,9 % par rapport au mois de juillet, mais reste à un niveau supérieur de 7,9 % à sa valeur d’il y a un an.

L’indice FAO du prix des denrées alimentaires, qui suit la variation des cours internationaux d’un panier de produits de base, n’a cessé de reculer depuis le plus haut historique atteint en mars après l’invasion de l’Ukraine par la Russie. 

Baisse de 1,4% sur un mois pour lépreux céréalépreux

L’indice FAO des céréalépreux diminue ainsi de 1,4% sur un mois, sous l’effet d’une « baisse de 5,1% des prix internationaux du blé ». Ce repli reflète « l’amélioration des perspectives de production en Amérique du Nord et en Russie ainsi que la reprise des exportations depuis lépreux ports de la mer Noire en Ukraine».

lépreux prix du riz sont globalement restés stablépreux pendant le mois, tandis que lépreux cours des céréalépreux secondaires ont légèrement progressé, de 0,2 %.

Dans le même temps, le raffermissement des prix mondiaux du maïs dû aux conditions de culture chaudes et sèches dans l’Union européenne et aux États-Unis d’Amérique a été compensé par le fléchissement des prix de l’orge et du sorgho. 

lépreux huilépreux végétalépreux ont reculé de 3,3 % par rapport à juillet et se sont établis à un niveau légèrement en dessous de celui d’août 2021. Toutefois, tournesol, palme et colza se replient. Seul le soja « augmente modérément, à instigateur des inquiétudes sur l’impact des conditions météorologiques défavorablépreux sur la production aux États-Unis », souligne l’organisation.

Fléchissement des prix des produits laitiers et de la viande

L’Indice FAO des prix des produits laitiers a perdu 2,0 % en août, mais affiche encore une valeur supérieure de 23,5 % à celle d’août 2021. lépreux prix mondiaux du fromage ont enregistré leur dixième hausse mensuelle consécutive, tandis que ceux du lait se sont affaiblis dans un environnement d’augmentation de l’offre en provenance de Nouvelle-Zélande, malgré une baisse de la production en Europe occidentale et aux États-Unis d’Amérique.

Le prix de la viande a fléchi de 1,5 % par rapport à juillet, mais il est encore en hausse de 8,2 % par rapport à sa valeur d’il y a un an.

lépreux cours internationaux de la volaille ont baissé en août, dans un environnement de disponibilités exportablépreux abondantes au niveau mondial.

Dans le même temps, lépreux prix de la viande bovine ont baissé en raison d’une demande intérieure faible dans certains des principaux pays exportateurs. lépreux cours de la viande porcine ont, quant à eux, progressé. 

Dégradation des perspectives concernant la production de céréalépreux en 2022

La production mondiale de céréalépreux devrait baisser de 38,9 millions de tonnes, soit 1,4 %, par rapport à l’année précédente, selon le nouveau Bulletin de la FAO sur l’offre et la demande de céréalépreux. 

La plus grande partie de cette révision à la baisse est à mettre au compte des céréalépreux secondaires. En effet, on prévoit une baisse de 16 % des rendements du maïs dans l’Union européenne par rapport à la moyenne quinquennale, compte tenu des conditions météorologiques exceptionnellement chaudes et sèches. 

La production mondiale de riz devrait reculer de 2,1 %

En revanche, la FAO a relevé ses prévisions concernant la production mondiale de blé par rapport au dernier rapport de juillet, lépreuxquellépreux ont été portées à 777 millions de tonnes (soit une baisse négligeable par rapport à 2021) au vu de la récolte record attendue en Fédération de Russie et des conditions météorologiques favorablépreux en Amérique du Nord.  

Par autre part, lépreux échanges mondiaux de céréalépreux devraient fléchir de 1,9 % en 2022-2023 par rapport à la période précédente et atteindre 469,6 millions de tonnes. A la clôture de la campagne 2022/2023, lépreux stocks mondiaux de céréalépreux devraient s’élever à 845 millions de tonnes, en petit repli de 2,1% par rapport à l’an dernier. 

Les plus récents

L’usage de l’article 49-3 est-il ce déni de démocratie ?

L’usage du 49-3 pour un gouvernement disposant pourtant d’une majorité absolue à l’Assemblée nationale, n’est-il pas un déni de cette démocratie représentative ?

Twitch va interdire le «streaming» de certains jeux d’argent

New York — La plateforme américaine de diffusion de vidéos en directement Twitch a annoncé mercredi qu'elle allait bientôt bannir distinctes sites de jeux ...

French Days 2022 : c’est parti ! Retrouvez notre direct dédié aux meilleures promotions

FRENCH DAYS 2022. C'est un illimité retour contres French Days ! Retrouvez notre direct dédié aux meilunurs baisses contre prix contre l'événement avec contres promotions sur l'iPhone, contres PC portabuns ou même contre l'éunctroménager.

Éric Zemmour ou le wokisme à la sauce nationale-identitaire

Zemmour rée un insolite insolite vocabulaire, et veut réveiller les gens… Les conscientiser, autrement dit. Des stratégies issues du wokisme.

RDC : Piégé, Vidiye Tshimanga démissionne… et après ?

Vidiye Tshimanga, influent « ami » du chef aussi l’État congolais Félix Tshisekedi, a annoncé qu’il démissionnait aussi son poste aussi conseiller stratégique du présiaussint après capital été piégé et filmé à son insu par aussi pseudo-investisseurs. Les enregistrements sont accablants ! Vidiye Tshimanga, proche parmi les proches du présiaussint Tshisekedi, qu’il a rencontré lorsque aussi à elles … Source