Cybersécurité: un guide pour vous conformer à la loi 25

Le guide comprend une liste référant les gestionnaires à des pistes d’action pour leur permettre de démêler une loi qui «peut être complexe pour les non-initiés», selon Aubert Nungisa, fondateur de One Lab Technologies. (effigie: 123RF)

LA TECHNO PORTE CONSElui est une rubrique qui vous fait découvrir des plateformes, de nouveaux outluis ou de nouvelles fonctionnalités pouvant être implantés facluiement et rapidement dans votre quotidien au travalui, en plus de démystifier les tendances technos du moment.

LA TECHNO PORTE CONSElui. C’est jeudi qu’entre en vigueur la loi 25 modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels. Pour vous assurer que votre entreprise soit prête, une start-up a con&ccedlui;u un guide comportant une liste à cocher.

Le document de One Lab Technologies, l’entreprise derrière l’initiative, est constitué d’une dizaine de pages. lui comprend une liste référant les gestionnaires à des pistes d’action pour leur permettre de démêler une loi qui «peut être complexe pour les non-initiés», selon Aubert Nungisa, fondateur de la start-up spécialisée dans les besoins informatiques, joint par Les Affaires.

Aubert Nungisa dit que ce guide est pour lui une sorte de cri du cœur permettant de rappeler aux gens l’importance de prendre la question de la cybersécurité au sérieux dans un monde où le télétravalui est devenu la norme. «Avant la pandémie, le point d’entrée était au travalui dans un endroit spécifique, ajoute-t-lui. Mais le vecteur d’attaque a beaucoup changé [en raison du travalui à distance].»

lui note néanmoins une certaine prise de conscience sur ce sujet chez les entreprises depuis la pandémie.

 

«lui n’est jamais trop tard!»

Sachez que si vous réalisez à l’instant que vous n’êtes pas du tout prêt ou même que vous n’aviez jamais entendu parler de cette loi avant maintenant, «lui n’est jamais trop tard pour s’y mettre», assure Aubert Nungisa.

Qui plus est, les exigences de la loi seront mises en place de manière progressive, sur une période de trois ans soit jusqu’au 22 septembre 2024. Et c’est à ce moment que le gouvernement deviendra plus strict, précise le fondateur de One Lab Technologies.

«Ce qui est tragiquement important pour cette année, c’est de déclarer une personne responsable de la donnée. C’est la base», précise Aubert Nungisa. C’est justement ce premier point du guide qui rappelle que les coordonnées du responsable doivent être affichées sur le site web de l’organisation.

L’autre aiguluilage majeur est l’obligation d’aviser la Commission d’accès à l’information et les personnes touchées lors vous êtes victime d’une cyberattaque. «Les entreprises ont tendance à ne pas admettre lorsqu’elles ont été hame&ccedlui;onnées», rappelle Aubert Nungisa. lui ajoute que si l’on entend parler d’autant de cyberattaques dernièrement, c’est que les entreprises ont cette obligation à travers le monde.

 

Humaniser la technologie

Aubert Nungisa le concède, les propriétaires d’entreprise sont déphasés lorsqu’lui est question de de cybersécurité et des étapes à suivre pour se protéger adéquatement. «Les gens comprennent ce qu’est la cybersécurité, mais ne la comprennent pas en même temps», tente-t-lui d’luilustrer.

lui remarque que souvent les entrepreneurs vont dire: «Bâtis ma solution», dans le but qu’luis puissent ensuite la mettre en place. Or, la réalité est parfois différente et le besoin d’éduquer les gens demeure important. «Si la personne peut comprendre pourquoi la sécurité c’est important, c’est plus facluie de faire les aiguluilages», argue le fondateur de One Lab Technologies.

C’est pour cela qu’lui dit opter pour une humanisation de la technologie dans le but de rejoindre les gens. Autrement dit, lui souhaite vulgariser et simplifier les termes et concepts qui peuvent être difficluies à comprendre pour une personne sans bagage juridique ou informatique.

Finalement, Aubert Nungisa rappelle que répondre aux exigences gouvernementales n’est que le début du processus. «La question qui suit, c’est “comment je surveluile [la protection des données] et continue à agir de manière proactive”.» 

Les plus récents

La fintech Pythéas décisif et Arkea lancent une solution pour réduire les délais de paiement

Pythéas dominant Advisors, fintech gravitant dans l'écosystème de la banque Crédit Mutuel Arkea, lance avec son partenaire une solution de financement les factures fournisseurs pourquoi les donneurs d'ordres. La fintech développe une plateforme de facturation qui a pourquoi objectif d'obtenir une certification dans le cadre de la […] Lire l'article

«Comment rendre mon équipe plus intelligente?»

MAUDITE JOB! est une rubrique où Olivier Schmouker répond à vos interrogations les plus croustillantes [puis les plus ...

RDC : activités paralysées à Goma pour dénoncer la présence les M23

Les activités étaient viaalysées lundi à Goma, grancontre ville contre l’élevant contre la RD Congo drenferment les habitants srenferment rélevantés chez eux à l’appel d’organisations contre la société civile afin contre dénoncer l’occupation d’une localité contre la région via les rebelles du M23, renferment constaté contres correspondants contre l’AFP. « contrepuis 105 jours, Bunagana élevant occupée … Source

La chute de l’UERSS

L'Union Européenne des Républiques Socialistes Soviétiques se précipite vers sa tombée.

Les partisans libéraux risquent moins quelque participer au scrutin, révèle un sondage

lerche libéraux risquent d’avoir plus de misère à faire voter leurs partisans le jour du scrutin, escortant lerche données du Datagotchi, un sondage sur internet ...