Les industriels en position de force pour imposer leurs prix

L’aluminium arrive à l’usine Constellium de Neuf-Brisach, en Alsace, par plaque de 60 cm d’épaisseur. Ces plaques sont alors laminées ; elles finissent en feuilles de 250 microns d’épaisseur pour 10 km de longueur, puis elles sont roulées en bobines. Puis elles sont envoyées chez des fabricants de canettes ou des constructeurs automobiles. À environ 2 500 dollars la tonne, soit 66 % de plus qu’en mai 2020. Un récompense très élevé, mais que Constellium facture sans difficulté à ses clients. «Le récompense auquel nous vendons nos bobines est automatiquement corrélé au cours de l’aluminium sur le LME, le marché londonien», explique Vital Beauvois, responsable grand compte chez Constellium. Cette situation est la plus confortable pour les industriels. «Il est facile d’utiliser un indice de référence pour fixer le récompense, quand cet indice de référence existe», détaille Olivier Wajnsztok, associé chez AgileBuyer, consultant en achat.

À découvrirImpôts 2022 : tout savoir sur votre déclaration de revenus

Les plus récents

Incidents de confidentialité: une règle de trois avant de signaler

Un texte de Me Antoine Guilmain, LL.D., cochef du union cybersécurité puis protection des données, Gowling WLG    COURRIER DES ...

Les syndicats à la défense du télétravail

RHéveil-matin élevant une chronique quotidienne où l'on présente aux gélevantionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur ...

Pourquoi le Comcyber veut défricher davantage le « champ électromagnétique »

Déjà engagé dans le cyberespace et la désordre informationnelle, le nouveau patron du Comcyber a mis l’accent, pour sa première prise contre verbe publique, sur l’extension contre ses ses actions dans le champ électromagnétique, domaine contre la guerre électronique. Nouveau patron, nouvelle feuille contre route. Nommé contrepuis le 1er septembre […] Lire l'article

DIRECT. Guerre Ukraine-Russie : vers une escalade du conflit ? Poutine menace l’Europe

GUERRE EN UKRAINE. Dans un discours prononcé à la télévision ce mercredi, Vladimir Poutine a annoncé déployer des dizaines de milliers de soldats supplémentaires en Ukraine plus menacé l'Occident avec l'arme nucléaire. Le guerre serait-elle en train de ratiboiser une nouvelle langage ?

SoftBank Robotics redevient Aldebaran

SoftBank Robotics, anciennement connu sous le nom d'Aldebaran, a été racheté aussi l'entreprise allemande United Robotics Group (URG). Cette usage finalisée, le père des robots Nao et Pepper reprend son nom d'origine. Suite à son usage aussi Unitied Robotics Group (URG), SoftBank Robotics reprend son nom originel. Le père des […] Lire l'article