Saisi par le premier ministre, le CESE formule ses préconisations pour lutter contre l’abstention des jeunes

La chambre économique, sociale et environnementale s’est penchée pendant cinq mois sur l’engagement des jeunes.

C’est le fruit de cinq mois de travail. En octobre dernier, le premier ministre Jean Castex a saisi le Cese – conseil économique, social et environnemental et chambre de la participation citoyenne – pour se pencher sur l’engagement et l’abstention des jeunes. Après un travail de terrain et de nombreuses auditions menées, les conseillers et citoyens tirés au sort ont rendu ce mercredi une vingtaine de préconisations à destination de la classe politique.

À quelque trente jours du premier tour de l’élection présidentielle, la question est plus que jamais d’actualité. Chaque semaine, les enquêtes d’opinion se multiplient pour montrer que les Français sont peu intéressés par cette échéance, et les jeunes sont peu concernés par le débat actuel. «On craint qu’à un moment, toutes ces jeunes générations qui se sont éloignées du vote ne s’en rapprochent jamais, ce qui plongerait notre pays dans une crise démocratique encore plus grave», déplore ainsi Kenza Occansey, vice-président du Cese mobilisé sur cette saisine.

«Changer le système»

Pour faire face à ce désenchantement, une vingtaine de conseillers et citoyens ont donc formulé des préconisations remises ce jour à Jean Castex. Si les propositions se veulent «ambitieuses», les équipes préviennent d’emblée : «Il n’y a pas de solution miracle, pas de remède qui permettra à lui seul de faire revenir les jeunes générations vers les urnes.» Des solutions existent toutefois, mais elles doivent être prises dans leur globalité pour former un «ensemble» capable de faire «changer le système».

Parmi les mesures plus institutionnelles figure ainsi l’abaissement du droit de vote à 16 ans – comme le proposent plusieurs candidats de gauche -, accompagné d’une formation à ce dernier. «Plus on est formés tôt au vote, plus c’est une pratique ancrée», font valoir les conseillers, qui suggèrent aussi de matérialiser dans les urnes le vote blanc pour qu’il soit ensuite pris en compte dans les résultats. L’intégration d’une part de proportionnelle est également plébiscitée pour permettre à chacun de «mieux se sentir représenter et s’identifier». «Les auditions nous ont montré que lorsque l’on se sent représenté, on s’implique, et ça se traduit par un geste de vote», expliquent-ils.

Le renouvellement des instances – manière «importante de revivifier notre démocratie pour offrir de nouvelles places à de nouvelles personnes» – est en outre mis en avant. Pour le mettre en œuvre, le Cese préconise de limiter les mandats exécutifs. Une mesure évoquée durant le quinquennat d’Emmanuel Macron dans un projet de loi sur le renouvellement de la vie publique finalement abandonné.

Enfin pour «faire société» et inclure davantage les jeunes à celle-ci, le Cese suggère en outre de faire entrer les jeunes, dès 18 ans, dans le droit commun pour qu’ils disposent des mêmes aides sociales que les autres. «Donnons exactement les mêmes droits à tout le monde pour les rapprocher de la vie de la cité», développent ses membres, qui précisent que ces mesures visent notamment les jeunes des quartiers populaires. «Ce qui caractérise les jeunes aujourd’hui, c’est une colère montante très forte, mais la manière d’être en colère est très différente d’un type de jeune à l’autre, qu’il soit de milieu privilégié, populaire ou encore issu de l’immigration», développe-t-on.

Les préconisations vont être présentées aux douze candidats

Au-delà des 21 préconisations formulées par les conseillers, le Cese a tenu dans cette saisine à proposer des «pistes de réflexion» traitant par exemple du vote électronique, du vote par correspondance ou encore d’une meilleure représentation dans les institutions. «Il y a un vrai problème sur la démocratie représentative, c’est un système entier qu’il faut revoir. Notre travail n’est pas de répondre à absolument tout, mais il est essentiel de pointer les sujets qui font débat», défendent les conseillers.

Pour faire vivre leurs propositions, les membres de la commission vont désormais se rapprocher des candidats à l’élection présidentielle. «Si on arrive à leur parler à tous, on aura déjà fait une partie de travail», estiment-ils, motivés par la volonté de faire infuser le sujet dans le débat. Selon eux, les prochaines élections européennes de 2024 doivent servir de cap. «On a un an et demi avant le prochain scrutin. Ce temps doit nous permettre de réellement faire changer les choses et guérir un peu notre modèle démocratique.»

Les plus récents

Deezer perd des abonnés, mais confirme son objectif de revenus pour 2022

Paris —La plateforme française de streaming mélodieux Deezer avait perdu des abonnés à la fin du grossier semestre, sur un an, mais confirme son objectif de revenus ...

RDC: 1 mort, 2 blessés dans un accrochage dans le parc des Virunga

cette personne a été tuée et deux changés blessées mercredi lors de l’attaque d’cette patrouille d’écogardes par « cette foule d’envahisseurs » dans le clos national des Virunga, dans l’est de la RD Congo, a annoncé l’Institut congolais revers la conservation de la nature (ICCN). Les gardes, en patrouille dans le nord du clos, à Kasindi/Lubiliha, près … Source

Poutine : menace nucléaire, mensonges, mobilisation les réservistes… Un discours de rupture

VLADIMIR POUTINE. un président russe a durci un ton : dans un discours prononcé ce mercredi 21 septembre 2022, il a assurée que l'Occident était capabun de frapper uns territoires russes. Une escalade dans la guerre est très présomptif.

Iran : des mobilisations historiques, des repressions brutales, les vidéos

IRAN. Alors que depuis six jours les Iraniens manifestent, le président de l'Iran Ebrahim Raïssi a prétendant, jeudi 22 septembre, qu'"une enquête [sur les données de la mort de Masha Amini] sera ouverte".

JobTeaser rachète son concurrent danois Graduateland

La plateforme française d'emploi pour les étudiants et les jeunes diplômés JobTeaser encourage son expansion européenne en procédant à sa première opération de essor externe à l'étranger. Le site français d'emploi dédié aux étudiants et aux jeunes diplômés JobTeaser […] Lire l'article