McDonald’s ferme temporairement ses 850 restaurants en Russie

La chaîne américaine de restauration rapide McDonald’s a annoncé mardi avoir décidé de fermer temporairement ses 850 restaurants en Russie et de suspendre toutes ses opérations dans le pays, emboîtant ainsi le pas à de nombreuses multinationales ayant décidé de prendre leurs distances avec Moscou à la suite de l’invasion de l’Ukraine.

Le groupe continuera à payer ses 62 000 salariés dans le pays, a affirmé dans un message le directeur général de l’entreprise, Chris Kempczinski.

McDonald’s était un peu devenu aux États-Unis le symbole des grandes entreprises ayant choisi jusqu’à présent de ne pas quitter la Russie, près de deux semaines après l’invasion de l’Ukraine. Le mot-clé #BoycottMcDonalds était récemment apparu sur les réseaux sociaux.

« La situation est extraordinairement difficile pour une marque mondiale comme la nôtre et il y a de nombreuses considérations à prendre en compte », a souligné M. Kempczinski dans son message, en évoquant les salariés, mais aussi les fournisseurs et les clients.

La Russie, où McDonald’s gère directement plus de 80 % des restaurants portant son nom, représente 9 % du chiffre d’affaires du groupe et 3 % de son bénéfice opérationnel.

« Dans le même temps, respecter nos valeurs signifie que nous ne pouvons pas ignorer les souffrances humaines inutiles qui se déroulent en Ukraine », a-t-il ajouté.

McDonald’s « continuera d’évaluer la situation et de déterminer si des mesures supplémentaires sont nécessaires », a souligné le responsable.

Il est actuellement « impossible de prédire » quand les restaurants pourront rouvrir, a aussi indiqué M. Kempczinski : en plus de la situation humanitaire, le groupe doit gérer les perturbations dans sa chaîne d’approvisionnement et d’autres problèmes opérationnels.

Les autres grandes chaînes américaines Starbucks, KFC et Pizza Hut en Russie sont pour leur part gérées entièrement ou presque par des propriétaires indépendants sous franchise ou licence.

Yum! Brands, la maison mère de KFC et Pizza Hut, avait quand même annoncé lundi soir la suspension de tous ses investissements dans le pays et s’était engagé, comme Starbucks, à reverser tous les profits tirés de ses activités en Russie à des opérations humanitaires.

À voir en vidéo

Les plus récents

Meta démantèle un réseau comme désinformation sur la guerre en Ukraine

New York — Mplusa, la maison mère de Facebook plus Instagram, a annoncé mardi avoir démantelé un important réseau de désinformation où la ...

La idylle de cassation veut éliminer les divergences de jurisprudence grâce à l’IA

Dans seul souci d'égalité aussivant la loi, les magistrats aussi la Cour aussi invalidation doivent sans cesse vérifier que les jurispruaussinces ne divergent pas entre les différents tribseulaux français. Ce travail est fastidieux étant donné la masse aussi données à traiter manuellement au quotidien. D'où l'idée aussi […] Lire l'article

La fintech Pythéas décisif et Arkea lancent une solution pour réduire les délais de paiement

Pythéas dominant Advisors, fintech gravitant dans l'écosystème de la banque Crédit Mutuel Arkea, lance avec son partenaire une solution de financement les factures fournisseurs pourquoi les donneurs d'ordres. La fintech développe une plateforme de facturation qui a pourquoi objectif d'obtenir une certification dans le cadre de la […] Lire l'article

Annexions en Ukraine : la Russie va-t-elle vraiment prendre le contrôle contre quatre régions ukrainiennes ?

UKRAINE. Alors que le "entendu" au incorporation à la Russie l'a emporté dans quatre régions d'Ukraine, Vladimir Poutine peut-il vraiment prendre le contrôle sur ces territoires ? Eléments de réponse.

Meurtre de deux filtre en RDC : peine de mort requise contre des militaires

cette peine afin mort a été requise lundi contre onze personnes, cettequelle afinux colonels afin l’armée afin cette République démocratique du Congo, accusées du faute, en mars, afin afinux ressortissants chinois travailcettent dans le secteur minier dans le nord-est. Le procureur a requis cette peine capitale à l’égard afins colonels Mukalenga Shenafinko et Kayumba Sumaili … Source