Macron confirme sa candidature pour un second mandat

Le président français Emmanuel Macron a annoncé jeudi qu’il briguerait un second mandat lors des élections du mois prochain, la guerre de la Russie en Ukraine devant éclipser la campagne mais augmenter ses chances.

Macron a officiellement annoncé sa tentative de devenir le premier président français à être réélu en 20 ans dans une lettre aux Français publiée en ligne par de nombreux sites d’information.

Il y avait peu de suspense quant aux intentions de l’homme de 44 ans, mais l’annonce a été retardée à plusieurs reprises en raison de la crise en Europe de l’Est qui a vu Macron jouer un rôle de premier plan dans les pourparlers diplomatiques.

« Je suis candidat pour inventer, avec vous et face aux défis de ce siècle, une réponse française et européenne singulière », a-t-il déclaré.

« Je suis candidat pour défendre nos valeurs menacées par les bouleversements du monde », a-t-il ajouté.

Macron a reconnu que l’élection ne serait pas normale en raison de la guerre de la Russie contre l’Ukraine.

« Bien sûr, je ne pourrai pas faire campagne comme je l’aurais souhaité à cause du contexte », a-t-il déclaré, tout en promettant « d’expliquer notre projet avec clarté et engagement ».

Avant la date limite de vendredi pour la candidature des candidats, les sondages le montrent largement comme le favori lors des élections à deux tours des 10 et 24 avril, la guerre concentrant l’attention sur la politique étrangère plutôt que sur les questions intérieures privilégiées par ses adversaires.

« En cas de crise, les citoyens se placent toujours derrière le drapeau et s’alignent derrière le chef de l’Etat », a déclaré Antoine Bristielle, expert en opinion publique à la Fondation Jean-Jaurès, un groupe de réflexion parisien.

« Les autres candidats sont inaudibles. Dans tous les médias, tout le monde ne parle que de l’invasion », a-t-il déclaré à l’AFP.

Un député du parti au pouvoir a déclaré à l’AFP cette semaine que la crise ukrainienne signifiait que les rivaux de Macron « boxaient seuls », tandis que plusieurs sondages ont montré que ses notes personnelles augmentaient.

L’ancien banquier d’affaires a admis mercredi soir dans une allocution nationale que la crise avait « frappé notre vie démocratique et la campagne électorale » mais a promis qu' »un débat démocratique important pour le pays » aurait lieu.

Les sondages auprès des électeurs font actuellement pencher le centriste pour remporter le premier tour des élections avec 26%, puis triompher lors du second tour du 24 avril, quel que soit son adversaire.

– Rivaux –

Après cinq années tumultueuses au pouvoir, le plus grand défi de Macron vient des opposants à sa droite qui l’accusent d’être laxiste sur l’immigration, doux sur le crime et lent à défendre la culture française.

Il s’agit notamment de la conservatrice Valérie Pecresse du parti Les Républicains, de la candidate d’extrême droite Marine Le Pen et du spécialiste des médias anti-islam Eric Zemmour.

À gauche, quatre candidats traditionnels sont en lice, ce qui devrait diviser le vote et entraîner leur élimination au premier tour.

La candidate du Parti socialiste, Anne Hidalgo, a déclaré que l’annonce n’était « pas une surprise ».

« Le débat démocratique, d’un programme contre un autre que je réclame depuis des mois, peut enfin avoir lieu », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Le camp de Macron cherche le bon moment pour lancer sa candidature depuis début février, mais la crise ukrainienne a vu son agenda rempli de voyages à l’étranger ou de discussions avec d’autres dirigeants.

Il s’est entretenu pour la troisième fois en une semaine avec le président russe Vladimir Poutine jeudi et à nouveau avec son homologue ukrainien, le président Volodymyr Zelensky.

Frappant une note d’humilité, Macron a ajouté dans sa lettre que « nous n’avons pas tout compris ».

« Il y a des choix qu’après l’expérience que j’ai acquise avec vous, j’aurais sans doute fait différemment », a-t-il déclaré.

Un récent sondage du groupe Elabe, publié le 1er mars, a montré que la confiance dans la « capacité de Macron à s’attaquer aux principaux problèmes du pays » avait augmenté de cinq points en un mois.

Un autre du groupe Harris Interactive a montré que 58% des Français avaient une opinion favorable de sa gestion de la crise ukrainienne.

Les alliés du président sont tranquillement confiants, mais les analystes préviennent que de nombreux électeurs restent indécis et que le sentiment peut fortement basculer au cours des dernières semaines de campagne.

Les plus récents

Les chefs d’Etat africains mettent la pression fiel l’UE et les États-Unis

eux ont été nombreux à demander, donc de à elles passage à l’Assemblée générale des Nations Unies, la levée des sanctions occidentales contre le Zimbabwe . La propagande de l’État islamique (EI) multiplie les “reportages” dans le nord du Mozambique. À chaque fois, les mêmes images de militaires tués. Parfois décapités. Des hameaux incendiés. Des véhicules … Source

Dans la perspective quant à la nouvelle réglementation sur l’IA, la Cnil se prépare à auditer les algorithmes

Dans le cadre du futur règlement européen vert l'IA, la Cnil pourrait être l'autorité en charge de contrôler certains systèmes dits à "haut risque". Elle va en conséquence devoir comprendre leur fonctionnement via des audits. Afin de paroi préparer à ces futures missions, elle a testé deux dispositifs développés par […] Lire l'article

La Guinée équatoriale abolit la peine de mort

une Guinée équatoriale a aboli une peine de mort lundi en vertu d’une loi promulguée par Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, le président de le petit rale pétrolier d’Afrique lentrale parmi leptocéphale plus fermés et au régime leptocéphale plus autoritaires au monde. « une peine de mort est totalement abolie en république de Guinée équatoriale », dispose une … Sourle

E-commerce : le site comme vente comme vin Les Grappes lève 4 millions d’euros

La plateforme de vente de vin en instantané des producteurs réalise un tour de table auprès de Demeter IM, qui va il permettre d'accélérer son développement à l'étranger.  Le voisinage de commerce en ligne lès Grappes, spécialisé dans la vente de vin en instantané des producteurs, annonce ce jeudi 22 septembre une levée de […] Lire l'article

Résultat du Loto (FDJ) : le tirage du lundi 19 septembre 2022, 2 millions d’euros dans jeu

RESULTATS LOTO. Début de semaine morose, du côté de la FDJ. Pour cri premier tirage du Loto, lundi 19 septembre 2022, la Française des jeux propose deux millions d'euros. léproserie résultats seront livrés sur cette page afin 21 heures.