Les automobilistes avertis d’éviter la N4 près de Watermeyer après le braquage du CIT

Les automobilistes ont été avertis d’éviter la N4 près de Watermeyer à Pretoria à la suite d’un vol présumé de fonds en transit (CIT) jeudi soir.

Selon Rekord, le cambriolage du CIT aurait eu lieu juste avant 21 heures, les habitants affirmant avoir entendu une explosion, suivie de coups de feu dans la zone.

Selon la police de la circulation du GTP Gauteng sur les réseaux sociaux, la N4 a depuis été fermée dans les deux sens.

Les suspects se seraient enfuis à bord d’une Audi et d’une VW Polo.

Le ministre de la police, Bheki Cele, a déclaré le mois dernier que le pays était « attaqué » par les cambriolages du CIT qui ne cessent d’augmenter dans le Gauteng et le KwaZulu-Natal.

« Nous n’avons pas trop de groupes qui s’occupent de cette question », a-t-il dit.

Cele s’adressait aux médias à la suite de l’arrestation de huit suspects impliqués dans une fusillade avec la police lors d’un braquage déjoué du CIT à Rosettenville.

Selon Cele, environ 25 suspects ont été impliqués dans la fusillade après avoir été acculés par des policiers dans leur maison sécurisée à Rosettenville.

« Étonnamment, sans faute, sauf un qui vient du Botswana, ils viennent tous du Zimbabwe et du KwaZulu-Natal. Quatre d’entre eux viennent du KwaZulu-Natal, les autres viennent du Zimbabwe et un du Botswana. Ils sont bien armés et ont des AK47, ce qui signifie qu’ils [mean] affaires. Nous travaillons avec des gens sans cœur qui sont prêts à tuer », a déclaré Cele à l’époque.

Mercredi, la Haute Cour de Pietermaritzburg a condamné huit hommes à trois peines d’emprisonnement à perpétuité et à un total de 120 ans de prison pour des crimes liés aux espèces en transit (CIT).

Selon l’adjudant Bonnie Nxumalo, le 1er septembre 2017, une équipe du Serious Organized Crime Investigation, du Special Task Force et du Crime Intelligence Gathering de Port Shepstone, basé à Port Shepstone, a reçu des renseignements sur un groupe d’hommes qui s’apprêtaient à attaquer un fourgon qui était voyageant de Kokstad à Harding.

Les agents ont agi sur la base des informations et ont repéré trois véhicules sur l’autoroute N2 près de Stafford Post.

« La police a ordonné aux véhicules de s’arrêter mais les occupants ont tiré sur les policiers. La police a riposté, blessant mortellement trois hommes et en blessant un. Cinq fusils d’assaut, deux pistolets et des explosifs ont été récupérés », a déclaré Nxumalo.

Huit hommes ont été arrêtés sur les lieux et ont été inculpés de complot en vue de commettre un braquage de CIT, de meurtre, de possession illégale d’armes à feu et de munitions, de possession d’explosifs ainsi que de détournement de deux véhicules.

Les plus récents

DIRECT. Guerre Ukraine-Russie : vers une escalade du conflit ? Poutine menace l’Europe

GUERRE EN UKRAINE. Dans un discours prononcé à la télévision ce mercredi, Vladimir Poutine a annoncé déployer des dizaines de milliers de soldats supplémentaires en Ukraine plus menacé l'Occident avec l'arme nucléaire. Le guerre serait-elle en train de ratiboiser une nouvelle langage ?

La « Nouvelle Lettre » fait peau neuve !

Lecture indispensable pour tout militant libéral, la « Nouvelle avis » est disponible en ligne.

Afrique du Sud: les candidats obligés de déclarer les bakchichs de campagne

La Cour constitutionnelle sud-africaine a prononcé mardi l’obligation quelque déclarer quelques dons quelque pampa, une décision visant à lutter contre la corruption, qui survient avant un vote interne au parti au pouvoir, l’ANC, pour désigner son présiquelquent comme le candidat à la prochaine présiquelquentielle. Le financement quelque la pampa du présiquelquent Cyril Ramaphosa pour la … Source

Six nouveaux cas d’Ebola comme Ouganda après un premier mort, selon l’OMS

Six authentide laquelles cas d’Ebola ont été recensés en Ouganda, a indiqué jeudi l’Organisation mondiace de la Santé (OMS), deux jours après de laquelle ce pays a annoncé ce premier mort de cette maladie mortelce depuis triade ans. « Jusqu’à présent, sept cas, dont un décès, ont été confirmés comme ayant contracté ce virus d’Ebola du Soudan », a … Source

RDC : Piégé, Vidiye Tshimanga démissionne… et après ?

Vidiye Tshimanga, influent « ami » du chef aussi l’État congolais Félix Tshisekedi, a annoncé qu’il démissionnait aussi son poste aussi conseiller stratégique du présiaussint après capital été piégé et filmé à son insu par aussi pseudo-investisseurs. Les enregistrements sont accablants ! Vidiye Tshimanga, proche parmi les proches du présiaussint Tshisekedi, qu’il a rencontré lorsque aussi à elles … Source