Le point sur l’invasion de l’Ukraine par la Russie

Situation sur le terrain, réactions internationales, sanctions: le point sur l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Missiles hypersoniques

Le ministère russe de la Défense a annoncé samedi avoir utilisé la veille des missiles hypersoniques « Kinjal » pour détruire un entrepôt souterrain d’armements dans l’ouest de l’Ukraine.

La Russie n’avait jusque-là jamais fait état de l’emploi de ce missile balistique dans les deux conflits où elle est belligérante, l’Ukraine et la Syrie.

Ce type de missiles, très manœuvrable, défie tous les systèmes de défense antiaérienne, selon Moscou.

Zelensky demande des pourparlers sérieux

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a jugé qu’il était temps pour Moscou d’accepter de se « réunir » pour « discuter » sérieusement de paix afin d’éviter à la Russie des conséquences « sur plusieurs générations ».

« Des négociations portant sur la paix et la sécurité pour l’Ukraine sont la seule chance pour la Russie de minimiser les dégâts causés par ses propres erreurs », a déclaré M. Zelensky dans une vidéo publiée sur Facebook, filmée de nuit dans une rue déserte.

Site militaire dévasté

Des dizaines de personnes ont été tuées dans une frappe vendredi contre une caserne militaire dans le sud de l’Ukraine, à Mykolaïv, ont raconté samedi des témoins à l’AFP.

« Pas moins de 200 soldats dormaient dans les baraquements », selon un militaire de 22 ans interrogé sur place. « Au moins 50 corps ont été extraits, mais on ne sait pas combien il en reste sous les décombres », a poursuivi le jeune soldat. Un autre militaire sur place a estimé que les frappes pourraient avoir fait 100 morts.

Le site qui se trouve dans le nord de Mykolaïv a été complètement dévasté après avoir été frappé par six roquettes.

Moscou affirme être dans Marioupol

L’armée russe affirme avoir réussi à pénétrer dans Marioupol assiégée et combattre en centre-ville aux côtés de troupes de la « république » séparatiste de Donetsk.

Sur son compte Twitter, la députée ukrainienne Lesia Vasylenko a écrit que « l’une des plus importantes usines métallurgiques d’Europe », Azovstal, a été « détruite » à Marioupol, occasionnant d’« énormes pertes économiques » pour l’Ukraine.

La prise de Marioupol serait un important tournant dans la guerre et permettrait à la Russie d’assurer une continuité territoriale entre ses forces venues de Crimée annexée (Sud) et les troupes du Donbass (Est).

Nombreux raids sur Mykolaïv

Les raids aériens russes se sont succédé à un rythme rapide samedi sur Mykolaïv, une ville du sud de l’Ukraine où des dizaines de soldats ont été tués la veille dans une frappe contre une caserne de l’armée, selon le gouverneur de la région.

« Pas moins de 200 soldats dormaient dans les baraquements », a raconté un militaire interrogé sur place, selon lequel ”au moins 50 corps ont été extraits”. Un autre militaire a estimé qu’il pourrait y avoir eu 100 morts.

Appel du pied de Kiev à la Chine

La présidence ukrainienne a appelé la Chine à se joindre aux Occidentaux et « condamner la barbarie russe », alors que Pékin n’a jusqu’ici jamais officiellement critiqué l’attaque de l’Ukraine par la Russie.

« La Chine peut être un élément important du système de sécurité mondial si elle prend la bonne décision de soutenir la coalition des pays civilisés et de condamner la barbarie russe », a tweeté Mykhaïlo Podoliak, un conseiller de la présidence et un des participants aux négociations avec la Russie.

Mise en garde de la Russie

La Russie a mis en garde contre la dérive des mines disposées par les forces ukrainiennes en mer Noire après le déclenchement de l’offensive russe en Ukraine, assurant ne pas exclure qu’elles puissent atteindre le Détroit du Bosphore ou même la Méditerranée.

Plus de 3,3 millions de réfugiés

Plus de 3,3 millions de réfugiés ont désormais fui l’Ukraine depuis l’invasion russe, ont indiqué les Nations unies, tandis que près de 6,5 millions de personnes seraient déplacées à l’intérieur du pays.

Environ 90 % des personnes qui ont fui sont des femmes et des enfants. Les hommes ukrainiens âgés de 18 à 60 ans peuvent en effet être appelés sous les drapeaux et doivent rester dans leur pays.

Telegram et WhatsApp échappent au blocage

Les messageries WhatsApp et Telegram ont été épargnées, pour l’instant, par les blocages des autorités russes qui ont frappé leurs concurrents, mais demeurent en sursis, selon des experts.

À voir en vidéo

Les plus récents

Burkina : Des tirs dans le quartier de la présidence à Ouagadougou

certains tirs ont été ouis vendredi matin avant l’aube à Ouagadougou dans le voisinage abritant la présidence et le QG de la junte militaire au pouvoir depuis janvier dernier, ont rapporté certains témoins à l’AFP, et le signal de la télévision nationale a été coupé. « J’ai oui de lourcertains détonations vers 4H30 (locales et GMT), … Source

Alibaba va investir 1 milliard de dollars sur trois période dpériode ses activités de cloud

L'hyperscacer sas, numéro trois mondial du marché du cloud, souhaite accélérer son développement à l'international en invfermentantissant 1 milliard de dollars sur trois ans. Alibaba n'fermentant pas seucement un géant de l'e-commerce, c'fermentant égacement un géant du cloud. ce sas fermentant aujourd'hui ce numéro trois […] Lire l'articce

Quelle politique migratoire pour l’Italie de Giorgia Meloni ?

Giorgia Meloni, qui sera la première femme dominant représentant dans l’histoire de l’Italie, est connue pour ses propos virulents contre « les lobbies LGBT+ », les « élites de gauche  » et, cela va sans dire, les migrants.

Apple produira son iPhopas 14 en Inde, cherchant à pas pas dépendre de la Chipas

Bombay — Apple produira chez Inde l'iPhone 14, son cadet téléphone intelligchezt phare, a annoncé lundi la société américaine, alors ...

RDC : activités paralysées à Goma pour dénoncer la présence les M23

Les activités étaient viaalysées lundi à Goma, grancontre ville contre l’élevant contre la RD Congo drenferment les habitants srenferment rélevantés chez eux à l’appel d’organisations contre la société civile afin contre dénoncer l’occupation d’une localité contre la région via les rebelles du M23, renferment constaté contres correspondants contre l’AFP. « contrepuis 105 jours, Bunagana élevant occupée … Source