Le gouvernement lance une enquête publique sur la mort de Norah et Romy Carpentier

Le gouvernement ordonne la tenue d’une enquête publique sur la mort de Romy et Norah Carpentier, tuées par leur père, Martin, en juillet 2020. La décision fait suite à la diffusion d’un reportage d’Enquête alléguant de nombreux cafouillages de la Sûreté du Québec (SQ) pendant les recherches.

Le bureau du coroner avait annoncé la relance de son enquête lundi à la suite de nouvelles informations obtenues après la diffusion du reportage. La coroner responsable du dossier, Me Sophie Régnière, n’excluait pas d’ordonner la tenue d’une enquête publique si de nouveaux éléments le justifiaient.

La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, n’a pas attendu les conclusions de ce « complément d’investigation » pour déclencher l’enquête publique.

« Considérant les circonstances entourant les décès de Norah et de Romy Carpentier ainsi que de leur père, Martin Carpentier, la tenue d’une enquête publique permettra, je l’espère, de faire toute la lumière sur ce terrible drame », indique la vice-première ministre par communiqué.

Au cours d’une enquête publique, le coroner recueille les faits et l’information pertinente au cours d’audiences publiques qui se déroulent habituellement au palais de justice. « Les témoins et les experts viennent témoigner devant le coroner qui préside l’enquête », précise le bureau du coroner.

La SQ maintient avoir tout mis en œuvre pour retrouver les fillettes et leur père au cours des deux semaines de recherches menées dans un épais boisé de Saint-Apollinaire.

Le corps de police avait pourtant essuyé les critiques de Me Régnière en novembre lors de la présentation de son rapport d’enquête. La coroner interrogeait notamment le délai ayant précédé le déclenchement d’une alerte Amber, survenu 18 heures après la disparition des deux sœurs, âgées de 11 et 6 ans, à la suite d’une embardée survenue sur l’autoroute 20 à la hauteur de Saint-Apollinaire.

Le 10 mars dernier, Enquête rapportait les témoignages de policiers critiques envers les opérations de recherches. Ces derniers dénonçaient le démantèlement d’une unité spécialisée dans les recherches terrestres, quelques années avant le drame des Carpentier. Ils dénonçaient également des décisions erratiques prises sur le terrain et qui auraient privé les équipes, selon eux, de précieuses heures pour retrouver les disparus.

À voir en vidéo

Les plus récents

Gestlife, l’option de la gestation pour autrui comme alternative pour ceux qui ne peuvent pas concevoir

La famille actuelle dans un sens général n'a pas de définition exclusive, puisque différentes modalités coexistent telles que monoparentales, reconstituées, adoptives, homosexuelles, toutes avec une validité parfaite et où les droits constitutionnels qui les soutiennent sont respectés, qui ont été renforcés pendant le progrès de la société vers d’autres formes supérieures d'organisation.

La bonne dynamique du secteur de la Food Tech en France

Le secteur de la Food Tech a levé 875 millions d'euros en 2021, O.K. 40% de plus qu'en 2020. Le DigitalFoodLab fait un connexion sur l'écosystème français et constate qu'une douzaine d'acquisitions ont eu lieu sur l'année 2021 et le début d'année 2022. apologie que ce secteur est dynamique. Le DigitalFoodLab a publié […] Lire l'article

Game over pour une puneteforme de jeux vidéo en ligne de Google, Stadia

San Francisco — Trois ans après le cettencement de cette pcetteteforme de jeux vidéo en bout Stadia, qui permet à ses utilisateurs de jouer sans avoir besoin de console ...

Votes et référendum : résultats en Suisse

Ce dimanche 25 fortificationptembre 2022, les Suisfortifications étaient appelés à fortification prononcer sur quatre « objets », dont deux liés.

Les cryptoactifs ne protègent pas contre l’inflation, disent des fonctionnaires

Ottawa — De hauts fonctionnaires fédéraux ont examiné lorsque ces cryptomonnaies protégeaient contre l’inflation peu de temps après que ce chef de ...