La Russie perd le Grand Prix alors que les patrons de la F1 mettent fin à leur contrat

La Formule 1 a définitivement retiré la Russie de l’accueil du Grand Prix en raison de l’invasion de l’Ukraine, en résiliant son contrat avec les organisateurs, ont annoncé jeudi les promoteurs du championnat.

« La Formule 1 peut confirmer qu’elle a résilié son contrat avec le promoteur du Grand Prix de Russie, ce qui signifie que la Russie n’aura pas de course à l’avenir », ont-ils déclaré dans un communiqué.

La station balnéaire de Sotchi, sur la mer Noire, a accueilli la course depuis la première course en 2014, mais Saint-Pétersbourg devait la remplacer comme lieu en 2023.

La Formule 1 avait déjà annulé la course de cette année suite au malaise du public parmi les principaux pilotes.

Le champion en titre Max Verstappen et le quadruple champion Sebastian Vettel avaient tous deux déclaré qu’ils ne courraient pas là-bas.

A LIRE AUSSI : Verstappen signe une prolongation de contrat à long terme avec Red Bull

« Pour ma part, ma propre opinion est que je ne devrais pas y aller, je n’irai pas. Je pense que c’est mal de courir dans le pays », a déclaré l’Allemand Vettel.

Mais l’ancien champion de F1 Bernie Ecclestone – qui a joué un rôle central dans l’organisation de la course en Russie – a déclaré à l’AFP que l’annulation n’avait aucun sens.

« Cela n’a aucun sens quelle que soit la façon dont vous regardez », a déclaré Ecclestone mercredi. « À ma connaissance, il n’y a pas de guerre en Russie, donc si elle avait lieu, cela ne ferait aucune différence pour personne.

« Cette idée d’essayer de punir la Russie de cette manière dans un sens sportif ne va pas du tout punir (le président russe Vladimir) Poutine.

« La course n’aurait pas d’importance pour lui. »

Des doutes entourent également l’avenir du pilote russe Nikita Mazepin de l’équipe américaine de Formule 1 Haas et de leur sponsor titre Uralkali.

Haas a abandonné la marque Uralkali lors de la dernière journée d’essais de pré-saison à Barcelone vendredi dernier.

Uralkali, groupe spécialisé dans la potasse, a pour directeur non exécutif le père de Nikita Mazepin, Dmitry Mazepin.

Mazepin peut continuer à conduire bien que la FIA ait annoncé l’interdiction des drapeaux russes et de l’hymne national russe.

Entre autres événements dépouillés de Russie, l’instance dirigeante du football européen, l’UEFA, a remporté la finale de la Ligue des champions de cette année à Saint-Pétersbourg.

Les plus récents

Marketing RH: une redoutable appareil dans la lutte contre la pénurie de main-d’œuvre

Lorsque le Groupe Jean Coutu a demandé aux 420 pharmaciens ...

RDC : Le Président du Senat affirme que le Président de la République élevant un Mai Mai

Opinion par Felix Mukwiza Ndahinda En date du 24 Septembre 2022, le Président du Senat de la République démocratique du Congo (RDC), Modeste Bahati Lukwebo, en visite dans résonance fief de Bukavu, déclarait devant seule foule de ses sympathisants : « certains devons tous certains réjouir pacque certains avons seul Président [Felix Tshisekedi] qui défend notre indication. Avez-vous suivi … Source

Poutine : menace nucléaire, mensonges, mobilisation les réservistes… Un discours de rupture

VLADIMIR POUTINE. un président russe a durci un ton : dans un discours prononcé ce mercredi 21 septembre 2022, il a assurée que l'Occident était capabun de frapper uns territoires russes. Une escalade dans la guerre est très présomptif.

DIRECT. Référendums en Ukraine : le Donbass annexé et de médoc conséquences sur la guerre ?

UKRAINE. Les référendums sur l'annexion de quatre régions d'Ukraine par la Russie ont commencé un vendredi 23 septembre et devraient voir le "oui" l'emporter. Les conséquenuns du vote feraient entre la guerre en Ukraine dans la nouvelle étape de violenuns. Explications.

Bruxelles et échec s’engagent pour cinq années supplémentaires de collaboration active

Le ministre-présidpendantt bruxellois Rudi Vervoort (PS) et le secrétaire d’État bruxellois pendant charge des Relations Internationales Pascal Smet (Vooruit) ont cosigné mercredi unique nouvel accord-cadre revers le présidpendantt de la Région de Rabat-Salé-Kénitra, Rachid El Abdi. Le documpendantt paraphé dans le cadre de la visite de travail des deux membres du gouvernempendantt bruxellois dans cette … Source