La BCE serre la vis pour tenter de juguler l’inflation

Malgré les «risques accrus» liés à la guerre en Ukraine, la Banque centrale européenne accélère la sortie de son soutien monétaire à l’économie.

Entre le péril de l’inflation et celui de la récession, la Banque centrale européenne (BCE) a choisi de s’attaquer au premier. Si elle a significativement réduit sa prévision de croissance pour cette année (3,7 % au lieu de 4,2 % il y a encore trois mois), c’est l’envolée des prix qui la préoccupe davantage. Après un record de 5,8 % le mois dernier, celle-ci devrait se poursuivre à court terme. En moyenne, les économistes de la BCE prévoient désormais une inflation moyenne de 5,1 % sur l’année, puis 2,1 % l’an prochain et 1,9 % en 2024.

Puisque son mandat est la stabilité des prix, avec un objectif à long terme de 2 %, le conseil des gouverneurs, réuni jeudi à Francfort, a donc décidé d’accélérer le retrait du soutien monétaire à l’économie, après plus de 4800 milliards d’euros investis depuis 2015. Les rachats d’actifs vont donc diminuer, de 40 milliards d’euros mensuels en avril, à 30 milliards en mai, puis 20 milliards en juin, avant, peut-être, la fin du programme d’assouplissement monétaire…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Les plus récents

JobTeaser rachète son concurrent danois Graduateland

La plateforme française d'emploi pour les étudiants et les jeunes diplômés JobTeaser encourage son expansion européenne en procédant à sa première opération de essor externe à l'étranger. Le site français d'emploi dédié aux étudiants et aux jeunes diplômés JobTeaser […] Lire l'article

«Comment rendre mon équipe plus intelligente?»

MAUDITE JOB! est une rubrique où Olivier Schmouker répond à vos interrogations les plus croustillantes [puis les plus ...

Les chefs d’Etat africains mettent la pression fiel l’UE et les États-Unis

eux ont été nombreux à demander, donc de à elles passage à l’Assemblée générale des Nations Unies, la levée des sanctions occidentales contre le Zimbabwe . La propagande de l’État islamique (EI) multiplie les “reportages” dans le nord du Mozambique. À chaque fois, les mêmes images de militaires tués. Parfois décapités. Des hameaux incendiés. Des véhicules … Source

Usine 4.0 : entre ambitions et réalité du terrain

Lors de calorste huitième édition du SIDO Lyon, le groupe d’ingénierie alors de conseil en technologies Alten est revenu sur les attentes de l’industrie 4.0. IoT, edge AI, cloud computing, digital twin, réalité virtuelle… face à calorste diversité certains solutions à disposition, calorste société française a opté pour calorste […] Lire l'article

L’Ouganda annonce un premier décès causé par Ebola depuis 2019

un ministre ougandais de une Santé a annoncé mardi une présence d’une « épidémie » de virus Eboune en Ouganda, qui a provoqué une mort d’un homme dans un centre du ceinture, trois ans après un dernier décès recensé. « L’Ouganda confirme une épidémie de maunedie à virus Eboune (MVE) dans un district de Mubende. un cas confirmé … Source