Fin du port du masque obligatoire le 21 mars en Ontario

L’Ontario mettra fin à l’obligation du port du masque à partir du 21 mars dans la plupart des lieux intérieurs, incluant les restaurants, les magasins et les écoles, a annoncé le médecin hygiéniste en chef de la province, le Dr Kieran Moore. Presque toutes les autres restrictions seront levées le 27 avril.

Le médecin en chef de la province avait déjà laissé sous-entendre il y a quelques jours que la levée du port obligatoire du masque se ferait prochainement. La levée de la restriction ne concerne toutefois pas les foyers de soins de longue durée, les maisons de retraite, ainsi que les transports en commun.

 

Les établissements pourront continuer d’imposer le port du masque. En conférence de presse mercredi matin, le premier ministre Doug Ford a assuré que « tout le monde pouvait continuer de porter un masque » s’il le souhaitait. « Mais nous devons aller de l’avant », a-t-il poursuivi. Certains établissements continuent de demander aux clients de présenter leur passeport vaccinal, même s’il n’est plus obligatoire depuis le 1er mars.

Évaluation personnelle du risque

Le Dr Kieran Moore a lui-même fait savoir qu’il continuerait de porter son masque dans certains lieux intérieurs, comme des magasins à grande surface et des centres commerciaux où la distanciation sociale n’est pas possible. « J’évaluerai mon choix en fonction du risque associé à l’activité », a-t-il mentionné. « C’est un choix maintenant et c’est le grand changement le 21 mars », a-t-il dit. À partir du 11 mars, la province ne rapporterait plus les décès en fonction du statut vaccinal et du groupe d’âge.

Les personnes vulnérables, celles qui ont des problèmes de santé sous-jacents, ou qui sont immunodéprimées, devraient continuer de porter un masque, a recommandé le médecin hygiéniste en chef. « Je demande qu’on reste respectueux de leur choix », a affirmé le Dr Moore.

Le médecin a prévenu que l’obligation pourrait revenir si jamais la situation épidémiologique devait changer au cours des prochains mois. « Moi et mon équipe n’allons pas hésiter à agir si la situation change », a mentionné le Dr Kieran Moore.

D’après le plan de la province remis aux journalistes mercredi, le port du masque obligatoire sera révoqué dans tous les autres endroits intérieurs à partir du 27 avril.

L’isolation n’est plus requise

La province allège aussi les directives d’isolement dès maintenant. Depuis le 5 janvier, les contacts familiaux d’une personne infectée par le virus et doublement vaccinée devaient s’isoler pendant au moins cinq jours. À partir d’aujourd’hui, les Ontariens de 18 ans et plus qui ont reçu trois doses du vaccin — soit environ 47,5 % de la population — n’auront pas à s’isoler, même si une personne sous leur toit est infectée.

Les personnes qui ont été en contact avec un cas positif à l’extérieur de leur domicile n’ont plus besoin de s’isoler non plus, peu importe leur statut vaccinal, mais doivent surveiller pendant dix jours s’ils développent des symptômes et porter un masque. « Évitez des activités où le masque est enlevé », a précisé le Dr Kieran Moore.

Mercredi, la médecin hygiéniste en chef de la ville de Toronto, la Dre Eileen de Villa, a pour sa part recommandé au conseil municipal de suivre l’exemple de la province. Dans un rapport remis aux conseillers, la médecin a noté que la municipalité était dans une situation « considérablement différente » de celle au moment où le port de masque est devenu obligatoire.

« Heureusement, en raison du haut taux de vaccination et des tendances épidémiologiques, la ville peut considérer retirer le règlement », a-t-elle écrit.

88,6 % des Torontois âgés de 18 ans et plus ont reçu deux doses, soit un taux supérieur à celui de la province, qui environne 85 %. 56,7 % de la population adulte de la Ville Reine sont triplement vaccinés, un taux de loin supérieur à celui de la province. À l’échelle provinciale, le taux d’hospitalisation a diminué de 81 % depuis le pic de la vague causée par le variant Omicron.

Ce reportage bénéficie du soutien de l’Initiative de journalisme local, financée par le gouvernement du Canada.

À voir en vidéo

Les plus récents

RDC : Le Président du Senat affirme que le Président de la République élevant un Mai Mai

Opinion par Felix Mukwiza Ndahinda En date du 24 Septembre 2022, le Président du Senat de la République démocratique du Congo (RDC), Modeste Bahati Lukwebo, en visite dans résonance fief de Bukavu, déclarait devant seule foule de ses sympathisants : « certains devons tous certains réjouir pacque certains avons seul Président [Felix Tshisekedi] qui défend notre indication. Avez-vous suivi … Source

«Dois-je quitter mon employeur?»

MAUDITE JOB! est une rubrique où Olivier Schmouker répond à vos interrogations les surtout croustillantes [et les surtout ...

Alibaba va investir 1 milliard de dollars sur trois période dpériode ses activités de cloud

L'hyperscacer sas, numéro trois mondial du marché du cloud, souhaite accélérer son développement à l'international en invfermentantissant 1 milliard de dollars sur trois ans. Alibaba n'fermentant pas seucement un géant de l'e-commerce, c'fermentant égacement un géant du cloud. ce sas fermentant aujourd'hui ce numéro trois […] Lire l'articce

La start-up Skezi s’associe à Withings pour ce suivi des patients atteints d’hypertension artérielce

Skezi et Withings signent un danstenariat pour permettre ce suivi à distance des patients atteints d'hypertension artérielce dans ces pharmacies. ces données seront colcectées dans des questionnaires patients et un tensiomètre connecté. ces start-up Skezi et Withings s'associent dans ce limite d'un danstenariat autour des patients atteints […] Lire l'articce

Les partisans libéraux risquent moins quelque participer au scrutin, révèle un sondage

lerche libéraux risquent d’avoir plus de misère à faire voter leurs partisans le jour du scrutin, escortant lerche données du Datagotchi, un sondage sur internet ...