Chasse à l’homme lancée après que des femmes auraient été violées à l’église

Le commissaire de police de Mpumalanga, Semakaleng Daphney Manamela, a fermement condamné un incident au cours duquel deux femmes auraient été violées à l’église.

La police de Mhlala a lancé une chasse à l’homme pour les trois suspects à la suite de l’incident, qui a eu lieu vendredi soir dans une église de Thulamahashe près de Bushbuckridge.

La police a déclaré que deux femmes âgées de 30 et 38 ans se trouvaient dans une pièce de l’église lorsqu’elles ont entendu un coup de feu à l’extérieur, suivi d’un coup à la porte.

Trois suspects armés auraient ensuite ouvert la porte avec force.

Ils auraient tenu les femmes sous la menace d’une arme alors qu’ils tentaient de trouver où se trouvait le pasteur.

A LIRE AUSSI: La police lance une chasse à l’homme pour les suspects impliqués dans le braquage du Mpumalanga CIT

Ils ont exigé de l’argent et auraient violé les femmes.

Les suspects auraient également volé des instruments de musique estimés à environ 28 000 rands. Ils se sont ensuite enfuis en utilisant la KIA Picanto argentée/grise du pasteur.

Manamela a exhorté le public à alerter les autorités s’ils découvrent que quelqu’un est en possession des objets volés.

Toute personne disposant d’informations est priée de contacter le capitaine-détective Dexter Ndlovu au 072 624 5133 ou de contacter le numéro Crime Stop au 08600 10111. Vous pouvez également envoyer des informations via MYSAPSAPP.

« Il est assez troublant d’apprendre que des suspects visent désormais des lieux de culte. Nous exhortons donc nos communautés à être vigilantes et à refuser d’acheter des biens volés.

« Ils devraient plutôt signaler ces criminels immédiatement afin qu’ils soient arrêtés », a déclaré Manamela.

Un adolescent du Mpumalanga retrouvé à Pretoria après un enlèvement et un viol présumés

Une femme de 19 ans de Mpumalanga a retrouvé sa famille après avoir été prétendument enlevée à son domicile de KwaMhlanga.

Le porte-parole de la police, le brigadier Selvy Mohlala, a déclaré à Pretoria Rekord que l’adolescent avait été enlevé tôt mardi matin.

Elle a été retrouvée mercredi dans une station-service à Menlyn, Pretoria.

La police a ensuite reçu des informations sur le lieu où se trouvait le suspect, 31 ans, ce qui les a conduits à Enkangala. Il a depuis été arrêté et détenu.

A LIRE AUSSI: Des flics à la recherche de suspects qui ont brutalement assassiné Businessman, femme et enfants

Les plus récents

Deezer perd des abonnés, mais confirme son objectif de revenus pour 2022

Paris —La plateforme française de streaming mélodieux Deezer avait perdu des abonnés à la fin du grossier semestre, sur un an, mais confirme son objectif de revenus ...

Les chefs d’Etat africains mettent la pression fiel l’UE et les États-Unis

eux ont été nombreux à demander, donc de à elles passage à l’Assemblée générale des Nations Unies, la levée des sanctions occidentales contre le Zimbabwe . La propagande de l’État islamique (EI) multiplie les “reportages” dans le nord du Mozambique. À chaque fois, les mêmes images de militaires tués. Parfois décapités. Des hameaux incendiés. Des véhicules … Source

L’usage de l’article 49-3 est-il ce déni de démocratie ?

L’usage du 49-3 pour un gouvernement disposant pourtant d’une majorité absolue à l’Assemblée nationale, n’est-il pas un déni de cette démocratie représentative ?

Suède, Italie : la droite radicale aux portes du pouvoir en Allemagne ?

Outre l’Italie, le cas suédois peut-il faire des émules dans le supplément de l’Europe et comme particulier comme Allemagne ? Il y a très peu de chances.

Meghan Markle : éclipsée ces funérailles de la reine et bientôt privée de résidence ?

MEGHAN MARKun. Présente et visibunment émue aux funérailuns d'Elizabeth II (photo), Meghan Markun a malgré tout été discrète ce lundi 19 septembre. Son avenir auprès quant à la familun royaun pourrait s'assombrir principalement après un décès un la reine...