Les étudiants de l’UJ craignent d’être désinscrits en raison de la politique de vaccination

Les étudiants de l’Université de Johannesburg (UJ) craignent d’être radiés avant la fin du mois de mars en raison des politiques de vaccination de l’université suite à une vidéo faisant le tour des réseaux sociaux montrant un agent de sécurité de l’UJ refusant l’entrée aux étudiants non vaccinés.

Selon un étudiant qui souhaitait rester anonyme de peur d’être expulsé, la possibilité de se faire tester chaque semaine pour Covid pourrait ne pas durer longtemps pour ceux qui n’étaient pas vaccinés et n’avaient pas de raisons médicales ou religieuses de ne pas se faire vacciner.

« Certains d’entre nous n’ont pas de raisons médicales ou religieuses, mais des raisons très personnelles qui ne nous permettent pas de prendre ces décisions par nous-mêmes. Et cela n’est même pas pris en compte par l’université », a-t-elle déclaré.

«Ma mère a eu le jab et a ensuite eu quelques complications. Comment expliquer que le simple fait d’y penser me donne de l’anxiété. Je crains que la vaccination ne s’avère encore plus dangereuse que jamais et comment puis-je le communiquer à mes parents ou à l’université ? »

Un autre étudiant, qui s’appelait Mark Parks, a déclaré que même s’il pensait que les vaccins avaient sauvé d’innombrables vies et qu’ils étaient qualifiés de miracle de la science, il restait préoccupé par les risques potentiels et réels connus des vaccins.

« Ainsi que les risques inconnus, qu’ils soient à court, moyen et long terme.

« Donc, avant d’attendre qu’ils me désinscrivent ou me virent, je vais chercher une université qui peut m’accueillir et me permettre d’être à l’aise dans mes propres choix », a ajouté Parks.

Le porte-parole de l’UJ, Herman Esterhuizen, a déclaré que la date limite pour que les étudiants et le personnel fournissent à l’établissement leur statut de vaccination avant d’accéder à un campus ou à un établissement, ou de demander une exemption, était lundi.

A LIRE AUSSI: Les vaccins obligatoires ne sont «pas la réponse»

«Si la demande d’exemption est approuvée, l’étudiant devra présenter un test PCR Covid négatif hebdomadaire avant d’être autorisé à accéder à un campus ou à une installation.

« Si la demande d’exemption n’est pas approuvée, la carte d’accès de l’étudiant ne sera pas activée pour l’accès à un campus ou à un établissement et l’inscription conditionnelle sera annulée si elle n’est pas complètement vaccinée au 31 mars. »

Au moins huit universités publiques sur 26 ont adopté des mandats de vaccination pour les étudiants, les employés et les visiteurs, tandis que certaines institutions ont choisi une approche prudente en encourageant la vaccination plutôt qu’en imposant des mandats. Le porte-parole de l’Université de technologie de Tshwane, Phaphama Tshisikhawe, a déclaré qu’il n’avait pas encore finalisé sa politique de vaccination, mais qu’il n’obligerait personne à se faire vacciner et encourageait actuellement les étudiants et le personnel à l’obtenir par le biais de campagnes de vaccination.

L’Université de Stellenbosch encourage également tout le monde à se faire vacciner comme le recommande son comité consultatif médical. L’Université du Cap a également encouragé le personnel et les étudiants non vaccinés à postuler pour un
exemption au mandat de vaccination pour des raisons médicales étroites et en raison de croyances sincères et intenses fondées sur la religion et/ou la conscience.

« Les candidatures seront jugées par des comités indépendants et les candidats dont les candidatures sont rejetées auront un droit d’appel », a déclaré Nombuso Shabalala de l’UCT.

[email protected]

Les plus récents

Une bouffée d’air frais pour fidéliser ses employés

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l'on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes revers bien fonder leur ...

DIRECT. Guerre Ukraine-Russie : vers une escalade du conflit ? Poutine menace l’Europe

GUERRE EN UKRAINE. Dans un discours prononcé à la télévision ce mercredi, Vladimir Poutine a annoncé déployer des dizaines de milliers de soldats supplémentaires en Ukraine plus menacé l'Occident avec l'arme nucléaire. Le guerre serait-elle en train de ratiboiser une nouvelle langage ?

JobTeaser rachète son concurrent danois Graduateland

La plateforme française d'emploi pour les étudiants et les jeunes diplômés JobTeaser encourage son expansion européenne en procédant à sa première opération de essor externe à l'étranger. Le site français d'emploi dédié aux étudiants et aux jeunes diplômés JobTeaser […] Lire l'article

Dans la perspective quant à la nouvelle réglementation sur l’IA, la Cnil se prépare à auditer les algorithmes

Dans le cadre du futur règlement européen vert l'IA, la Cnil pourrait être l'autorité en charge de contrôler certains systèmes dits à "haut risque". Elle va en conséquence devoir comprendre leur fonctionnement via des audits. Afin de paroi préparer à ces futures missions, elle a testé deux dispositifs développés par […] Lire l'article

Guerre nucléaire : « chantage » à l’arme atomique, la Russie prête à faire feu ?

GUERRE NUCLEAIRE. Vladimir Poutine a mis en garde l'Occident contre le "chantage à l'arme nucléaire". La Russie a rappelé sa capacité à attaquer ou riposter et a assuré être prête à uembryonr de "toutes embryons forces" quant à embryon protéger.