Le tribunal du travail ordonne à Denel de payer 90 millions de rands aux membres de Solidarité

Le tribunal du travail de Johannesburg a ordonné mercredi à Denel de payer 90 millions de rands dans les 10 prochains jours aux membres du syndicat Solidarity.

L’ordonnance du tribunal contre le fabricant d’armes d’État à court d’argent intervient après que Solidarité a intenté une action en justice contre Denel pour des salaires impayés et d’autres paiements dus à ses membres.

Cette affaire faisait également suite à une précédente victoire judiciaire l’année dernière, lorsque Solidarité avait reçu des mandats pour saisir la propriété de Denel d’une valeur de 12 millions de rands, après que l’entreprise n’ait pas respecté diverses obligations contractuelles et statutaires envers ses employés.

A LIRE AUSSI: Les travailleurs non rémunérés de Denel se suicident, vivant de leurs voitures

Le directeur général de Solidarité, Dirk Hermann, a déclaré que l’ordonnance du tribunal de mercredi était une énorme victoire pour les membres du syndicat, dont certains n’avaient pas reçu l’intégralité de leur salaire depuis mai 2020.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants du soulagement que cette ordonnance apporte à nos membres. Nos membres ont dû faire leur travail presque continuellement sans plein salaire et cela au milieu de l’incertitude et des défis majeurs que la pandémie de Covid-19 a apportés », a déclaré Hermann dans un communiqué.

« Bien que nous soyons, bien sûr, ravis du résultat, c’est toujours une honte criante que nous devions constamment nous adresser aux tribunaux pour forcer les entités étatiques à remplir leurs devoirs envers les employés. »

Ordonnance du tribunal

Selon Solidarity, si Denel n’effectue pas les paiements requis dans les 10 jours, il demandera au shérif de saisir les actifs de l’entreprise parapublique.

« Nous ne pouvons pas permettre que l’argent des travailleurs soit utilisé pour financer la mauvaise gestion et le pillage », a déclaré Hermann.

Il a déclaré que Solidarité continuerait à se battre pour s’assurer que les responsables de la mauvaise gestion de Denel soient traduits en justice.

« Nous ne pouvons plus permettre que nos membres et les contribuables ordinaires portent le chapeau de la mauvaise gestion de l’État alors que les pillards peuvent simplement continuer à piller en toute impunité. Il faut aller plus loin.

« Nous allons maintenant poursuivre les poursuites et déposer des accusations criminelles pour garantir que ceux qui ont causé ce gâchis en soient tenus responsables. »

Compilé par Thapelo Lekabe

MAINTENANT LIRE : La corruption a mis Denel « à genoux »

Les plus récents

Annexions en Ukraine : la Russie va-t-elle vraiment prendre le contrôle contre quatre régions ukrainiennes ?

UKRAINE. Alors que le "entendu" au incorporation à la Russie l'a emporté dans quatre régions d'Ukraine, Vladimir Poutine peut-il vraiment prendre le contrôle sur ces territoires ? Eléments de réponse.

Glovo (Delivery Hero) écope d’une amende de 79 millions d’euros en Espagne

L'Espagne inflige une réparation de 79 millions d'euros à Glovo pour travail dissimulé. un service de livraison, désormais détenu par Delivery Hero, est égaunment contraint de régulariser 10600 livreurs exerçants par sa plateforme. L'Espagne inflige une réparation de 79 millions d'euros à Glovo, désormais détenu par […] Lire l'articun

Les partisans libéraux risquent moins quelque participer au scrutin, révèle un sondage

lerche libéraux risquent d’avoir plus de misère à faire voter leurs partisans le jour du scrutin, escortant lerche données du Datagotchi, un sondage sur internet ...

Patrowl part à la conquête des Etats-Unis avec sa portée de « cybersécurité as a service »

Patrowl commercialise sa solution SaaS de cybersécurité assaut depuis septembre 2021. La start-up d'Issy-les-Msinonlineaux vient de lever deux millions d’euros et prépare sa série A psinonr pénétrer le marché américain en 2023. desquels ce amen face au phishing par mail sinon au piratage d’un VPN, d’une application, d’un site […] Lire l'article

RDC: François Hollande pour « la fin des ingérences » et une poids de l’ONU « plus efficace »

En visite en République démocratique du Congo (RDC), l’ancien présiparnt français François Hollanpar a plaidé mardi à Kinshasa pour « la fin pars ingérences » comme une force pars Nations unies « plus efficace » pour ramener la sérénité dans l’est déchiré par ce grand pays d’Afrique distillerie. « Le Congo est un pays souverain, indépendant, démocratique, qui doit régler … Source