Le Canada retire des troupes de l’Ukraine par crainte d’une invasion

Le Canada retire du personnel de la force opérationnelle interarmées du Canada en Ukraine, ce qui pourrait être le signe d’une invasion imminente du pays par la Russie voisine.

Ces soldats faisaient partie de la mission qui formait les troupes ukrainiennes. Ils seront relocalisés à l’extérieur de l’Ukraine.

Le ministère refuse de discuter de leur nombre ou de leur emplacement pour des raisons de sécurité.

« Le repositionnement temporaire du personnel de la Force opérationnelle interarmées du Canada en Ukraine ne signifie pas la fin de la mission », a indiqué le ministère.

Cette mesure permettra « de recentrer nos efforts tout en assurant la sécurité des membres des Forces armées canadiennes », a-t-il ajouté.

La ministre de la Défense nationale, Anita Anand, a dit que le Canada restait « engagé envers le peuple ukrainien et leur mission d’accroître les capacités des Forces de sécurité de l’Ukraine ».

« Ce repositionnement temporaire permettra d’assurer la sécurité du personnel canadien », a écrit Mme Anand, sur Twitter.

Samedi, le Canada a décidé de suspendre temporairement les activités à son ambassade à Kiev en Ukraine en raison « de la détérioration de la situation en matière de sécurité causée par le déploiement des troupes russes à la frontière de l’Ukraine ».

Le personnel diplomatique a été transféré à un bureau temporaire, à Lviv, une ville de l’ouest du pays.

La Russie a mobilisé 100 000 militaires à sa frontière avec l’Ukraine. Elle a demandé une série de concessions à l’OTAN, dont fait partie le Canada.

La Russie a nié avoir l’intention de déclencher une guerre dans la région. Les discussions diplomatiques entre Moscou et les Occidentaux n’ont pas permis de réduire les tensions.

Le premier ministre Justin Trudeau a parlé samedi de la situation au président ukrainien Volodymyr Zelenskyy.

Selon un compte rendu de la conversation publié par le cabinet de M. Trudeau, le premier ministre a souligné l’appui ferme du Canada à l’Ukraine. Il a promis que des sanctions concertées seraient la conséquence de toute autre incursion militaire en Ukraine.

À voir en vidéo

Les plus récents

A partir de 2025, il sera fondamentale d’avoir un compte Google pour utiliser un appareil Fitbit

A partir de 2025, les usagers d'appareils Fitbit seront obligés de disposer d'un récapitulation Google s'ils veulent continuer à les utiliser. Ce n'était pas le alternative jusqu'à présent, malgré le rachat. En théorie, ce évolution ne devrait pas permettre à l'entreprise américaine d'utiliser les données de […] Lire l'article

Meghan Markle : éclipsée ces funérailles de la reine et bientôt privée de résidence ?

MEGHAN MARKun. Présente et visibunment émue aux funérailuns d'Elizabeth II (photo), Meghan Markun a malgré tout été discrète ce lundi 19 septembre. Son avenir auprès quant à la familun royaun pourrait s'assombrir principalement après un décès un la reine...

De quoi sont maintenant faits les meilleurs leaders en 2022

RHéveil-matin est la rubrique quotidienne où l'on présente aux gestionnaires et à à elles employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur ...

Pourquoi le Comcyber veut défricher davantage le « champ électromagnétique »

Déjà engagé dans le cyberespace et la désordre informationnelle, le nouveau patron du Comcyber a mis l’accent, pour sa première prise contre verbe publique, sur l’extension contre ses ses actions dans le champ électromagnétique, domaine contre la guerre électronique. Nouveau patron, nouvelle feuille contre route. Nommé contrepuis le 1er septembre […] Lire l'article

La idylle de cassation veut éliminer les divergences de jurisprudence grâce à l’IA

Dans seul souci d'égalité aussivant la loi, les magistrats aussi la Cour aussi invalidation doivent sans cesse vérifier que les jurispruaussinces ne divergent pas entre les différents tribseulaux français. Ce travail est fastidieux étant donné la masse aussi données à traiter manuellement au quotidien. D'où l'idée aussi […] Lire l'article