COVID-19 : un test PCR ne sera plus nécessaire pour entrer au Canada dès le 28 février

Malgré un taux d’infection dans les avions encore beaucoup plus élevé qu’en décembre, le gouvernement fédéral n’exigera plus de second test de dépistage à la COVID-19 à l’arrivée de tous les voyageurs dès la fin de février. Un test antigénique datant de moins de 24 heures sera aussi suffisant pour monter à bord.

« Les changements sont possibles parce que nous avons fait les bons choix en tant que Canadiens et que nous avons franchi le pic d’Omicron », a expliqué mardi le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos.

Les voyageurs entièrement vaccinés pourront ainsi revenir au Canada avec en main seulement un test antigénique rapide approuvé localement et effectué moins d’une journée avant leur retour.

La majorité d’entre eux n’aura plus à passer d’autres tests de dépistage, ni à se mettre en quarantaine, pas plus que les enfants qui les accompagnent. Même si certains voyageurs pourraient toujours être sélectionnés aléatoirement pour passer un test PCR à leur arrivée, il ne leur est plus demandé de s’isoler en attendant le résultat.

Les dernières données données disponibles, qui datent de la dernière semaine du mois de janvier, montrent qu’environ 5 % des tests effectués à l’aéroport revenaient positifs, même si les passagers aériens doivent être adéquatement vaccinés et passer un premier test PCR avant le départ. Ce taux est beaucoup plus élevé qu’à la mi-décembre, où seule une fraction de 1 % des tests revenait positive.

 

« Il faut continuer d’être très vigilant d’une manière générale, et à la frontière en particulier. Ce qu’on voit, c’est que ces taux de positivité baissent. […] Nous sommes déjà rendus à la mi-février, et on croit que d’ici les deux prochaines semaines, même si ça prend un peu de temps avant d’avoir les chiffres précis, la situation va continuer de s’améliorer », a expliqué le ministre.

Jusqu’à maintenant, le second test PCR exigé à l’arrivée était justifié par le gouvernement pour ralentir l’arrivée des variants au Canada. Il était exigé pour tous les voyageurs vaccinés arrivant au Canada, sauf ceux des États-Unis, depuis le 1er décembre 2021. La mesure a été toutefois très difficile à mettre en œuvre, par manque de tests.

Hormis le test pré-départ, qui peut désormais n’être qu’un test antigénique rapide, aucun changement n’a été annoncé mardi pour les Canadiens non vaccinés qui désirent voyager. La vaccination contre la COVID-19 est obligatoire pour monter à bord d’un avion, et les voyageurs non vaccinés qui se présentent aux frontières doivent toujours effectuer une quarantaine et une série de tests de dépistage.

À voir en vidéo

Les plus récents

A partir de 2025, il sera fondamentale d’avoir un compte Google pour utiliser un appareil Fitbit

A partir de 2025, les usagers d'appareils Fitbit seront obligés de disposer d'un récapitulation Google s'ils veulent continuer à les utiliser. Ce n'était pas le alternative jusqu'à présent, malgré le rachat. En théorie, ce évolution ne devrait pas permettre à l'entreprise américaine d'utiliser les données de […] Lire l'article

La Guinée équatoriale abolit la peine de mort

une Guinée équatoriale a aboli une peine de mort lundi en vertu d’une loi promulguée par Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, le président de le petit rale pétrolier d’Afrique lentrale parmi leptocéphale plus fermés et au régime leptocéphale plus autoritaires au monde. « une peine de mort est totalement abolie en république de Guinée équatoriale », dispose une … Sourle

Usine 4.0 : entre ambitions et réalité du terrain

Lors de calorste huitième édition du SIDO Lyon, le groupe d’ingénierie alors de conseil en technologies Alten est revenu sur les attentes de l’industrie 4.0. IoT, edge AI, cloud computing, digital twin, réalité virtuelle… face à calorste diversité certains solutions à disposition, calorste société française a opté pour calorste […] Lire l'article

SoftBank Robotics redevient Aldebaran

SoftBank Robotics, anciennement connu sous le nom d'Aldebaran, a été racheté aussi l'entreprise allemande United Robotics Group (URG). Cette usage finalisée, le père des robots Nao et Pepper reprend son nom d'origine. Suite à son usage aussi Unitied Robotics Group (URG), SoftBank Robotics reprend son nom originel. Le père des […] Lire l'article

Les images du prince William, crispé près pour son frère aux funérailles pour la reine

PRINCE WILLIAM. Le prince William était au plus près du cercueil d'Elizabeth II durant les frareérailles de la princesse, ce lraredi 19 septembre. La mâchoire serrée, il a tenté de contenir son éproposition... sans rare regard pour son frère Harry.