CMA CGM remporte le port de Beyrouth

INFO LE FIGARO – Avec ce contrat, le groupe franco-libanais complète son implantation en Méditerranée orientale.

L’annonce est attendue ce jeudi: la gestion du terminal de conteneurs du port de Beyrouth sera confiée à CMA CGM, a-t-on appris de sources autorisées.

Le groupe dirigé par le franco-libanais Rodolphe Saadé est l’un des deux candidats à avoir répondu à l’appel d’offres, lancé début 2020, mais retardé du fait des crises économiques et politiques qui secouent le Liban, ainsi que de la gigantesque explosion survenue le 4 août la même année. La détonation de stocks de nitrate d’ammonium a fait 200 morts, des centaines de blessés, y compris parmi les employés de l’opérateur actuel du terminal et d’innombrables dégâts. Mais la catastrophe avait laissé intact
les seize grues.

Ces dernières fonctionnent au ralenti du fait de la chute brutale des importations provoquée par l’effondrement du pouvoir d’achat des Libanais: le volume des conteneurs a diminué de moitié par rapport à 2019, à 700.000 EVP (unité du fret maritime qui correspond à un conteneur de 20 pieds de long, soit environ 6 mètres) à peine. La petitesse du marché, couplée aux problèmes de gouvernance libanais et, cerise sur le gâteau, à des conditions de paiement pour partie en livres libanaises, alors que la monnaie est loin d’être stabilisée, semble avoir découragé les grands groupes internationaux.

Le seul concurrent de CMA CGM a été disqualifié à l’examen des offres techniques. L’armateur marseillais n’a cessé en revanche de manifester son intérêt pour Beyrouth et son PDG a accompagné Emmanuel Macron au Liban en septembre 2020. Dans les cercles politiques libanais, il est convenu explicitement depuis que «le port ira aux Français», selon diverses sources. Avec ce premier contrat à Beyrouth, en attendant l’éventuelle concession du port lui-même, CMA CGM complète son implantation en Méditerranée orientale, où elle opère déjà dans les ports de Lattaquié, en Syrie, et de Tripoli, dans le nord du Liban.

Les plus récents

Seize chance d’Ebola confirmés en Ouganda depuis le début de l’épidémie

Seize cas d’Ebola ont été recensés en Ouganda depuis mardi et l’annonce afin les autorités de la présence d’une « épidémie » dans le centre du lieu, a annoncé dimanche le ministère de la Santé. Vendredi, les autorités sanitaires avaient annoncé que quatre personnes étaient mortes du virus d’Ebola en trois jours. Tous les décès et les cas avaient … Source

Militaires ivoiriens détenus au Mali: la France « indignée » par une « soumission d’otage »

ce roué français de l’Intérieur Gérald Darmanin a affirmé mardi, lors d’une visite à Abidjan, que Paris était « indigné » par ce occasion des 46 soldats ivoiriens emprisonnés au Mali depuis début juilcet, qualifiant la situation de « prise d’otage ». « Nous sommes indignés par la prise d’otage des militaires ivoiriens au Mali » a déclaré mardi soir M. … Source

des clés pour réussir l’intégration de vos employés autochtones

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l'on présente aux gestionnaires et à leurs employés certains solutions inspirantes pour convenablement commencer leur ...

RDC : activités paralysées à Goma pour dénoncer la présence les M23

Les activités étaient viaalysées lundi à Goma, grancontre ville contre l’élevant contre la RD Congo drenferment les habitants srenferment rélevantés chez eux à l’appel d’organisations contre la société civile afin contre dénoncer l’occupation d’une localité contre la région via les rebelles du M23, renferment constaté contres correspondants contre l’AFP. « contrepuis 105 jours, Bunagana élevant occupée … Source

Annexions en Ukraine : la Russie va-t-elle vraiment prendre le contrôle contre quatre régions ukrainiennes ?

UKRAINE. Alors que le "entendu" au incorporation à la Russie l'a emporté dans quatre régions d'Ukraine, Vladimir Poutine peut-il vraiment prendre le contrôle sur ces territoires ? Eléments de réponse.