Cinéma: ¡«West Side Story», si, si, si!

Après plus d’un an d’attente, pandémie oblige, West Side Story, première comédie musicale que signe Steven Spielberg, prendra l’affiche le 10 décembre. Soit un jour avant le 90e anniversaire de Rita Moreno, l’inoubliable interprète d’Anita dans l’adaptation cinématographique de Jerome Robbins et Robert Wise de 1961.

« C’est un film extraordinaire, plus politique que l’original ! s’est exclamée l’artiste lors d’une conférence de presse virtuelle animée par Sunny Hostin à New York. J’aurais aimé être jeune comme à l’époque et tout refaire le film. J’aime chaque scène où je joue, dans cette nouvelle version. »

« Quand mon mari [l’auteur et journaliste Mark Harris] m’a convaincu d’accepter l’offre de Steven Spielberg, raconte le scénariste et dramaturge Tony Kushner, il m’a ensuite dit de me débarrasser du personnage de Doc et de le remplacer par sa veuve, qui serait portoricaine et s’appellerait Valentina. »

« C’était absolument sinistre de jouer Valentina face à Anita, ce l’était encore plus pour la jeune actrice ; j’avais de la difficulté à parler dans cette scène où je viens d’empêcher les Jets de la violer », se souvient Rita Moreno.

Alors que Moreno était la seule actrice portoricaine dans la version de 1961 — elle devait ajuster son maquillage en fonction des acteurs blancs fardés en Latinos —, elle est entourée de jeunes acteurs issus de la communauté portoricaine dans la version de Spielberg, qui l’a d’ailleurs nommée productrice déléguée afin d’éviter un nouveau West Side Story « whitewashé ».

« Il était temps que ce soit de vrais Latinos qui jouent dans West Side Story, s’écrie Ariana DeBose, qui a repris le rôle d’Anita. J’étais impressionnée par l’ouverture d’esprit de Steven et de Tony de prendre une actrice afro-latina pour ce rôle. Je suis fière de cette validation de qui nous sommes, de notre culture. »

« J’ai appris grâce au film ce qu’est être Portoricain. J’en suis très fier », renchérit l’interprète de Chino, Josh Andrés Rivera. Qu’en pense la nouvelle Maria, autrefois incarnée par la Blanche Natalie Wood ? « Je n’ai jamais voulu éclipser son travail, seulement donner le meilleur de moi-même. J’avais déjà assez de pression à être la première latina à jouer Maria au grand écran », confie Rachel Zegler, qui n’a pas eu besoin de doublure vocale, contrairement à Natalie Wood.

¿ Habla español ?

Durant la conférence de presse, Sunny Hostin, Afro-Portoricaine d’origine, a fait remarquer l’absence de sous-titres lors des dialogues en espagnol. Rappelons que toutes les répliques du livret d’Arthur Laurents de 1957, année de sa création à Broadway, étaient en anglais.

« Les personnages vont de l’anglais à l’espagnol, surtout lorsqu’ils sont en privé, explique Steven Spielberg. En public, Anita demande à tous de parler anglais pour mieux s’assimiler, pour plaire aux New-Yorkais. Je trouvais que ce serait irrespectueux de traduire cette langue qui doit exister par elle-même. »

« J’espère que ceux qui ne comprennent pas l’espagnol reviendront voir le film avec quelqu’un qui comprend cette langue. Nous sommes un pays bilingue », ajoute Tony Kushner. Au dire de Rita Moreno, nul besoin de parler espagnol pour comprendre ce que disent les personnages.

S’ils y abordent des questions d’actualité, tels le racisme, la délinquance juvénile et la brutalité policière, Spielberg et Kushner n’ont pas voulu changer l’époque où se déroule ce récit librement inspiré de Roméo et Juliette.

« Il n’y a rien de daté dans la musique de Leonard Bernstein ni dans les paroles de Stephen Sondheim ; le langage de ses chansons, c’était celui que les jeunes parlaient dans les années 1950 — sauf qu’il n’y avait pas d’espagnol. La première chose que Steven m’a dite, c’est qu’il voulait des jeunes qui aient l’air pâles et affamés. Il voulait illustrer avec élégance la pauvreté de ces quartiers. West Side Story, c’est une tragédie se déroulant dans un décor qui s’étiole », rappelle Tony Kushner.

« Je voulais des vrais jeunes, pas des acteurs de 30 ans qui jouent des jeunes, révèle Spielberg à propos de l’authenticité qu’il cherchait. Ces jeunes-là se battent non seulement pour défendre leur communauté, mais aussi leur territoire, à l’ombre d’une boule de démolition. Dans certains quartiers de New York, Brooklyn, Queen’s et le Bronx, les immeubles n’ont pas tellement changé depuis les années 1950. La seule chose qu’on a faite à l’ordinateur, outre la sueur des danseurs ayant tourné le tableau America en pleine canicule qu’on a dû effacer, c’est de retirer les barreaux des fenêtres, la clim et les antennes paraboliques. Sinon, tout est authentique. »

In memoriam

Le 26 novembre, à 91 ans, le brillant parolier et compositeur Stephen Sondheim nous a quittés. En février, il avait eu la chance de découvrir le West Side Story de Steven Spielberg sur grand écran. Son rêve aurait été de le voir parmi de vrais spectateurs.

Je voulais des vrais jeunes, pas des acteurs de 30 ans qui jouent des jeunes. Ces jeunes-là se battent non seulement pour défendre leur commu-nauté, mais aussi leur territoire, à l’ombre d’une boule de démolition.

 

« Stephen, c’est la première personne que j’ai contactée quand j’ai arraché les droits d’auteur de West Side Story. Je le connaissais déjà parce que j’avais produit Sweeney Todd, de Tim Burton, avec Johnny Depp. Pendant trois semaines, cinq jours par semaine, il était à mes côtés, quand on a enregistré les chansons en studio. C’était un réel honneur de travailler avec lui », affirme le cinéaste.

 

West Side Story

En salle le 10 décembre

À voir en vidéo

Les plus récents

Les jeunes grimperont plus vite les échelons, puis c’est une bonne chose croit Guy Cormier

Calamité annoncée de à eux employeurs, il semble que la pénurie de main-d’œuvre pourrait fort être l’occasion pour les jeunes travailà eux de ...

Militaires ivoiriens détenus au Mali: la France « indignée » par une « soumission d’otage »

ce roué français de l’Intérieur Gérald Darmanin a affirmé mardi, lors d’une visite à Abidjan, que Paris était « indigné » par ce occasion des 46 soldats ivoiriens emprisonnés au Mali depuis début juilcet, qualifiant la situation de « prise d’otage ». « Nous sommes indignés par la prise d’otage des militaires ivoiriens au Mali » a déclaré mardi soir M. … Source

Burkina : Des tirs dans le quartier de la présidence à Ouagadougou

certains tirs ont été ouis vendredi matin avant l’aube à Ouagadougou dans le voisinage abritant la présidence et le QG de la junte militaire au pouvoir depuis janvier dernier, ont rapporté certains témoins à l’AFP, et le signal de la télévision nationale a été coupé. « J’ai oui de lourcertains détonations vers 4H30 (locales et GMT), … Source

Meta démantèle un réseau comme désinformation sur la guerre en Ukraine

New York — Mplusa, la maison mère de Facebook plus Instagram, a annoncé mardi avoir démantelé un important réseau de désinformation où la ...

Non, les sanctions contre la Russie ne sont pas justifiées du point de étendue libéral

Les sanctions contre la Russie peuvent-elles transcrire à la définition du libéralisme ?