Les nouveaux visages de la précarité en matière de logement

Si le problème de l’itinérance familiale est particulièrement critique à Gatineau, il commence à se manifester également dans d’autres villes du Québec, comme à Sherbrooke, à Trois-Rivières et à Rimouski, a pu constater Le Devoir.

Jusqu’à tout récemment, très peu de familles sans logis frappaient à la porte de l’Association des locataires de Sherbrooke. « Aujourd’hui, la moitié des ménages qui nous appellent sont des familles, constate le porte-parole de l’organisme, Mario Mercier. C’est une situation complètement nouvelle. »

Il note également qu’il faut plus de temps qu’avant pour reloger les ménages. « Normalement, ça durait environ deux semaines autour du 1er juillet, mais là, on est rendus à la fin octobre, et il reste encore une famille hébergée à l’hôtel. »

Le militant déplore le manque de services spécifiques pour les familles sans logis. « On a mis sur pied une garderie cette année pour aider les familles qui cherchent un logement, mais on n’a pas d’expertise, et on improvise un peu », avoue-t-il.

Familles en panique

À Trois-Rivières, la situation commence également à devenir inquiétante, constate Carol-Ann Côté, d’InfoLogis Mauricie. « Les familles nous appellent en grande panique. Elles font des recherches, mais on leur refuse les logements. La discrimination a explosé. »

Le profil même des familles qui demandent de l’aide a changé, constate-t-elle. « Avant, les familles qui faisaient appel à nos services étaient dans une situation financière très précaire. Mais là, on voit même des gens avec des salaires décents qui se retrouvent à la rue. »

Elle raconte qu’une dame a vécu chez sa mère dans une salle de lavage avec sa fille de 18 mois. Une autre a vécu dans une tente-roulotte tout l’été. « Les gens sont débrouillards, et certains ont trouvé à se reloger. Mais plusieurs doivent revoir leurs critères et acceptent de vivre dans des logements trop petits ou trop chers pour leur budget. »

À l’Office municipal d’habitation de Trois-Rivières, on n’a pas de statistiques précises sur les familles sans logis, mais on constate qu’elles sont de plus en plus nombreuses à demander de l’aide depuis deux ans. « C’est un phénomène qui est plus fréquent, on remarque des demandes pour de plus grands logements », affirme la conseillère en communication, Marie-Ève Croteau.

Incertitude pour l’avenir

À Rimouski, qui est devenue une ville d’accueil pour l’immigration, on se retrouve dans la même situation. Tant dans les demandes pour une place dans une habitation à loyer modique que pour le service d’aide à la recherche de logement, on voit de plus en plus de grandes familles, explique Daniel Bélanger, de l’Office d’habitation de Rimouski-Neigette.

Il faut dire que le taux d’inoccupation dans le secteur est de 0,9 %. Et pour les grands logements, on est à 0,2 %. « En juin, sept familles de trois enfants ou plus étaient considérées comme à risque », explique M. Bélanger. La majorité ont obtenu un logement de dépannage et ont réussi, depuis, à se replacer. Mais certaines ont dû aller dans une autre MRC parce qu’elles n’ont pas été capables de se replacer à Rimouski, déplore-t-il. « Avec l’augmentation considérable des coûts des loyers, on ne sait pas ce qui va se passer l’an prochain. Certaines familles risquent d’avoir des surprises, c’est sûr. » 

À voir en vidéo

Les plus récents

Mise en garde contre le militantisme social en campagne électorale

Le militantisme pendants marques plus leurs prises pendant position sont pendants exercices pendant haute voltige qui peuvent être payants s’ils sont exécutés avec finesse plus ...

DIRECT. Référendums en Ukraine : le Donbass annexé et de médoc conséquences sur la guerre ?

UKRAINE. Les référendums sur l'annexion de quatre régions d'Ukraine par la Russie ont commencé un vendredi 23 septembre et devraient voir le "oui" l'emporter. Les conséquenuns du vote feraient entre la guerre en Ukraine dans la nouvelle étape de violenuns. Explications.

Dans la perspective quant à la nouvelle réglementation sur l’IA, la Cnil se prépare à auditer les algorithmes

Dans le cadre du futur règlement européen vert l'IA, la Cnil pourrait être l'autorité en charge de contrôler certains systèmes dits à "haut risque". Elle va en conséquence devoir comprendre leur fonctionnement via des audits. Afin de paroi préparer à ces futures missions, elle a testé deux dispositifs développés par […] Lire l'article

Six nouveaux cas d’Ebola comme Ouganda après un premier mort, selon l’OMS

Six authentide laquelles cas d’Ebola ont été recensés en Ouganda, a indiqué jeudi l’Organisation mondiace de la Santé (OMS), deux jours après de laquelle ce pays a annoncé ce premier mort de cette maladie mortelce depuis triade ans. « Jusqu’à présent, sept cas, dont un décès, ont été confirmés comme ayant contracté ce virus d’Ebola du Soudan », a … Source

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la cybersécurité

&unequo;Est-ce que le prochain régime prévoit faire appel aux talents locaux, provenant d’entreprises locales, pour développer une cybersécurité au ...