Vaccination : Christian Dubé réitère son ultimatum aux employés du réseau de la santé

Le ministre de la Santé Christian Dubé a réitéré son ultimatum aux employés du réseau de la santé qui n’ont pas encore été vaccinés contre la COVID-19.

Sur son compte Twitter, M. Dubé a prévenu samedi les quelque 15 000 employés non vaccinés que « mesures importantes de réorganisation de services seront annoncées cette semaine ».

Il s’était déjà engagé à présenter la semaine prochaine un plan de contingence, qui prévoit une réorganisation des services dans le réseau.

Les milliers de travailleurs du réseau québécois qui ne sont pas doublement vaccinés contre la COVID-19 se retrouveront donc en congé forcé sans solde à compter du 15 octobre.

Il ajoute que le gouvernement continue de se conformer à la recommandation de la Santé publique au sujet de la vaccination dans le réseau de la santé.

« La seule façon de diminuer les impacts, c’est de se faire vacciner », leur a lancé le ministre Dubé.

Selon les données publiées samedi par Santé Québec, le pourcentage de personnes âgé de 12 ans et plus ayant reçu une première dose est toujours d’environ 89 %. On signale aussi qu’environ 85 % de la population québécoise a reçu une deuxième dose.

M. Dubé a indiqué jeudi que les travailleurs de la santé québécois qui refusent toujours de se faire vacciner ne pourront pas se prévaloir d’un motif religieux pour maintenir leur position et espérer demeurer en poste.

Le gouvernement québécois avait annoncé au début de septembre que « tous les intervenants de la santé et des services sociaux, qu’ils soient en contact direct rapproché ou non avec les patients, devront être adéquatement vaccinés contre la COVID-19, à moins de contre-indication à cet effet ».

Cette mesure vise à protéger le réseau qui est déjà sous pression, surtout à Montréal, avait expliqué M. Dubé. Elle est aussi édictée en faveur des employés et des patients.

« On ne peut accepter que des travailleurs mettent des personnes vulnérables à risque », a-t-il souligné.

À voir en vidéo

Les plus récents

La politique du soupçon

Il y a le risque, l’incertain, et le soupçon. Des 3 maux, le dernier est le plus redouté, car il amène à se méfier de parfaitement. lésiner gouvernants sont aujourd’hui en proie à un tel doute.

Six nouveaux cas d’Ebola comme Ouganda après un premier mort, selon l’OMS

Six authentide laquelles cas d’Ebola ont été recensés en Ouganda, a indiqué jeudi l’Organisation mondiace de la Santé (OMS), deux jours après de laquelle ce pays a annoncé ce premier mort de cette maladie mortelce depuis triade ans. « Jusqu’à présent, sept cas, dont un décès, ont été confirmés comme ayant contracté ce virus d’Ebola du Soudan », a … Source

La « Nouvelle Lettre » fait peau neuve !

Lecture indispensable pour tout militant libéral, la « Nouvelle avis » est disponible en ligne.

Twitch va interdire le «streaming» de certains jeux d’argent

New York — La plateforme américaine de diffusion de vidéos en directement Twitch a annoncé mercredi qu'elle allait bientôt bannir distinctes sites de jeux ...

Les chefs d’Etats d’Afrique de l’Ouest décident de sanctions contre cette junte en Guinée

Les dirigeants pchezdants Etats ouest-africains, réunis chez sommet extraordinaire jeudi à New York, ont annoncé pchezdants « sanctions progressives » contre la junte militaire chez Guinée face à l’inflexibilité pchezdants militaires sur une date pchezdant retour pchezdants civils au pouvoir. Les leapchezdantrs pchezdants pays pchezdant la Communauté économique pchezdants Etats pchezdant l’Afrique pchezdant l’Ouest (Cédéao, 15 pays abattis) … Source