Culture: le magazine Canadian Art ferme ses portes

Le magazine Canadian Art, une publication phare dans le monde des arts canadien depuis 37 ans, ferme ses portes au milieu d’une profonde crise financière et identitaire.

Les membres du conseil d’administration l’ont annoncé dans une déclaration collective cette semaine.

« La pandémie a affecté de façon disproportionnée les organismes du monde des arts et de la culture à travers le Canada, et nous savons que cela va laisser un grand trou dans le paysage artistique canadien », écrivent-ils. Selon Dori Tunstall, coprésidente du conseil d’administration de la Fondation Canadian Art, la fermeture du magazine est essentiellement due aux répercussions de la crise de la COVID-19 sur le financement.

En 2020, le magazine Canadian Art avait entamé une restructuration à la suite de dénonciations d’anciens membres du personnel. Ceux-ci, dont l’ancien rédacteur en chef David Basler, qui avait fait l’objet d’un article dans le magazine Hypoallergic, déploraient des pressions faites par des donateurs à la fondation pour que des concepts comme celui d’« hégémonie blanche » ou de « colonisation » soient exclus du contenu du magazine.

« À la suite de cette crise, plusieurs nouveaux membres ont été nommés au conseil d’administration, dont moi-même », dit Dori Tunstall. Le conseil compte donc désormais des membres des communautés noire, autochtone et asiatique, dit-elle. Ces nominations « découlent directement de demandes faites par le personnel », poursuit-elle, en ajoutant que la fondation n’a pas perdu de donateurs dans le processus.

Or, c’est au milieu de ce processus qu’est survenue la crise de la COVID-19, qui a fait chuter les revenus publicitaires ainsi que les dons de certains bienfaiteurs. « Nous avons dû annuler notre gala annuel, qui rapporte habituellement 300 000 dollars canadiens », dit Mme Tunstall. Bien que l’organisme a pu vivoter quelques mois grâce aux subventions salariales gouvernementales, il se retrouve aujourd’hui contraint d’arrêter ses activités.

Si aucune reprise n’est envisagée à court terme, la Fondation reste en place, au cas où un partenaire permettrait la réouverture du magazine. Ce partenaire devrait cependant adhérer au concept de « décolonisation », précise Mme Tunstall.

Pour le milieu de l’art canadien, la fermeture de Canadian Art, « c’est énorme », dit Julien Abadie, le directeur du magazine québécois Vie des arts. « À l’échelle canadienne, c’est une institution qui ferme ses portes. C’est une revue qui était à la fine pointe des nouveaux débats qui agitent le monde de l’art depuis plusieurs années », ajoute-t-il.

Le magazine Canadian Art, qui comptait 7000 abonnés, a fait don de ses archives à l’Art Gallery of Ontario.

À voir en vidéo

Les plus récents

La politique du soupçon

Il y a le risque, l’incertain, et le soupçon. Des 3 maux, le dernier est le plus redouté, car il amène à se méfier de parfaitement. lésiner gouvernants sont aujourd’hui en proie à un tel doute.

French Days 2022 : c’est parti ! Retrouvez notre direct dédié aux meilleures promotions

FRENCH DAYS 2022. C'est un illimité retour contres French Days ! Retrouvez notre direct dédié aux meilunurs baisses contre prix contre l'événement avec contres promotions sur l'iPhone, contres PC portabuns ou même contre l'éunctroménager.

JobTeaser rachète son concurrent danois Graduateland

La plateforme française d'emploi pour les étudiants et les jeunes diplômés JobTeaser encourage son expansion européenne en procédant à sa première opération de essor externe à l'étranger. Le site français d'emploi dédié aux étudiants et aux jeunes diplômés JobTeaser […] Lire l'article

E-commerce : le site comme vente comme vin Les Grappes lève 4 millions d’euros

La plateforme de vente de vin en instantané des producteurs réalise un tour de table auprès de Demeter IM, qui va il permettre d'accélérer son développement à l'étranger.  Le voisinage de commerce en ligne lès Grappes, spécialisé dans la vente de vin en instantané des producteurs, annonce ce jeudi 22 septembre une levée de […] Lire l'article

Marketing RH: une redoutable appareil dans la lutte contre la pénurie de main-d’œuvre

Lorsque le Groupe Jean Coutu a demandé aux 420 pharmaciens ...