S’il est élu, Erin O’Toole s’engage pour 4 ans, mais pas à avoir un cabinet paritaire

Si un gouvernement minoritaire est élu lundi, le chef conservateur Erin O’Toole promet à nouveau de ne pas déclencher d’élections avant la fin de ce mandat. Par contre, il n’était pas prêt samedi à s’engager à former un cabinet paritaire homme-femme.

Gouvernement minoritaire conservateur ou gouvernement minoritaire libéral, le chef O’Toole ne déclenchera pas ni ne provoquera d’élections anticipées, avant la fin du mandat normal de quatre ans.

Il l’a confirmé samedi matin, sur le gazon verdoyant d’un bureau de campagne de l’un de ses candidats à Dundas, en Ontario.

« On doit avoir un gouvernement totalement ciblé sur la santé des Canadiens, des Québécois et sur le bien-être de notre économie ».

On ne devrait même pas être en élections maintenant, seulement deux ans après la dernière visite au bureau de scrutin, a-t-il martelé, blâmant le chef libéral Justin Trudeau pour cette élection « pandémique », « inutile » et « coûteuse » qui va laisser une facture de 600 millions $ aux Canadiens.

Je n’aurais jamais fait ça, s’est-il exclamé.

Et les femmes ?

S’il devient premier ministre lundi, son cabinet comptera-t-il autant de ministres femmes que d’hommes ? Il n’était pas prêt à prendre cet engagement.

« On va voir les résultats lundi », a-t-il répondu.

« Mais j’aimerais former un cabinet expérimenté, et prêt pour les défis, avec plus de femmes ».

Présentant « son nouveau Parti conservateur » comme étant plus inclusif et diversifié, il s’est targué d’avoir le plus grand nombre de femmes de l’histoire de son parti.

N’en manquant pas une, il en a aussi profité pour critiquer Justin Trudeau qui avait annoncé en grande pompe son cabinet paritaire lorsqu’il a été élu la première fois en 2015. Il s’en est servi comme « symbole », a-t-il dénoncé, sans le démontrer avec ses actions. Au contraire, il a eu une approche « paternaliste » et dénuée de respect envers les femmes, ce qui a mené les ministres Jody Wilson-Raybould et Jane Philpott à quitter leurs fonctions ministérielles au cours du mandat précédent.

Pour en savoir plus sur les élections fédérales 2021

À voir en vidéo

Les plus récents

Votes et référendum : résultats en Suisse

Ce dimanche 25 fortificationptembre 2022, les Suisfortifications étaient appelés à fortification prononcer sur quatre « objets », dont deux liés.

Lula : favori des résultats des sondages, peut-il brouter la présidentielle au 1er tour ?

LULA. A trois jours du scrutin, Lula reste le grand favori moyennant la présimoyennantntielle au Brésil. Le candidat moyennant gauche et ancien chef d'Etat continue moyennant défendre son projet mais acidetout d'attaquer son rival Jair Bolsonaro acide sa politique et son bilan comme dès du débat du 29 septembre.

Sécheresse: situation « très alarmante » en Somalie, avertit l’ONU

La Somalie connaît un êtree situation « très alarmante » après plus de quatre saison de sécheresse qui ont dévasté le bétail dont déppendantdpendantt de nombreuses personnes, a déclaré mardi un être haut responsable de l’ONU. La nation de la Corne de l’Afrique est selon lui au bord de la disette pour la deuxième fois pendant un être peu plus d’un êtree … Source

Non, les sanctions contre la Russie ne sont pas justifiées du point de étendue libéral

Les sanctions contre la Russie peuvent-elles transcrire à la définition du libéralisme ?

Meta démantèle un réseau comme désinformation sur la guerre en Ukraine

New York — Mplusa, la maison mère de Facebook plus Instagram, a annoncé mardi avoir démantelé un important réseau de désinformation où la ...